La troisième république

Pages: 11 (2534 mots) Publié le: 27 septembre 2010
Plan de la dissertation

- Introduction
- Plan général
I. Un double enjeu autour d’un contexte de crise nationale : satisfaire les impératifs extérieurs et réprimer les menaces intérieures.
1.) Défendre le territoire national.
2.) La Commune à l’œuvre.

II. L’assise Républicaine ou la recherche de l’équilibre des pouvoirs.
1.) « La république est le gouvernement qui nous divise le moins.» Adolphe Thiers
2.) La distribution des pouvoirs.

III. La suprématie du Législatif sur l’Exécutif.
1.) La victoire du Parlement par le truchement du régime moniste.
2.) La toute puissance du Parlement

- Conclusion
- Bibliographie

Introduction :

Pour François Furet, la victoire des républicains sur les monarchistes, en 1876, donne un régime qui consacre durablement lesprincipes de 1789. La IIIe République, construite sur les décombres du second Empire va consacrer définitivement la démocratie, et ainsi écarter les Régimes bonapartistes et royalistes qui se sont succédés les uns aux autres tout au long du XIXème siècle.
La IIIème République se dote ainsi d’un système parlementaire divisé entre la Chambre des Députés et le Sénat dans la lignée du modèle préconisé parMontesquieu en 1748 dans L’esprit des Lois.
Afin de bien saisir les tenants et les aboutissants de cette IIIème République, nous subdiviserons notre argumentation en trois temps. C’est ainsi que nous verrons comment face à des menaces constantes et venant de toute part a pu éclore la IIIème République. De natures multiples, ces menaces sont tout autant politiques avec les « assauts » répétés desroyalistes, qu’intérieures avec la double crise nationale mettant au prise la France sur deux fronts successifs, le premier extérieure, avec la guerre franco prussienne qui met fin au second Empire, et le second intérieure, au cœur de Paris, théâtre d’une véritable guerre civile: la Commune.
Pourtant c’est en ces quelques mois que se joue tout l'avenir. Ce sont les choix d'un Ferry, d'un Gambettaet d'un Thiers qui sont déterminants. La commune de Paris écrasée, la menace prussienne éloignée la France se recueille dans un ordre relatif et même si pendant 4 ans le régime politique reste provisoire, le temps va conduire à ce paradoxe d’une Assemblée Nationale monarchiste qui, par les lois constitutionnelles de 1875 va fonder la République. Ce sera l’objet de notre seconde partie.
Enfin,rejoignant les mots de René Rémond qui évoque la « place centrale, du législatif, (…) et l’importance, primordiale, du Parlement » ajoutant plus loin qu’ « aucun pouvoir ne lui est supérieur et n’échappe à son contrôle », nous verrons dans un dernier temps comment est consacré le pouvoir législatif au détriment du pouvoir exécutif.

I.) Un double enjeu autour d’un contexte de crise nationale :satisfaire les impératifs extérieures et réprimer les menaces intérieures.

1) Défendre le territoire national.
Sedan met fin à l'Empire, mais par quoi le remplacer? En septembre 1870, un « Gouvernement provisoire de la Défense nationale » est formé par les républicains modérés sous la houlette de Gambetta, Ferry, Favre et présidé par le général Trochu. Le nouveau gouvernement doit lutter contrela Prusse et asseoir sa légitimité dans le pays. Cependant, face à l’impossibilité de trouver un terrain d’entente, les pourparlers entre Favre avec Bismarck sont un échec et la guerre se poursuit. De plus, le gouvernement doit faire face à une agitation révolutionnaire dans la capitale. Le siège puis la défaite renforcent le mouvement. Le gouvernement voulait poursuivre la guerre et construireun régime de droit. La première tâche était impossible, depuis la province, Gambetta et Freycinet tentent en vain de lancer des armées sur Paris, la réalisation de la seconde acheva d'imposer la paix. Pour Gambetta, seule la République peut assurer, par ses institutions, la liberté, la grandeur et l'avenir de la France et il en appelle à la "guerre à outrance", mais sans soutien, il démissionne....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Troisieme republique
  • La troisieme republique
  • Troisieme republique
  • Troisieme republique
  • Le troisieme republique
  • La troisième république
  • troisieme republique
  • Troisieme republique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !