La verité

Pages: 5 (1100 mots) Publié le: 5 février 2011
La vérité
I. Qu’est ce que la vérité ?
1 Définition
Du latin veritas qui signifie « le vrai », « la réalité ». Dans notre « civilisation scientifique », l’idée de vérité appelle aussitôt celles d’objectivité, de communicabilité, d’unité. Elle est aussi inséparable des idées de démonstration, de vérification, d’expérimentation.
Le mot « vérité » a changé de valeur. Il n’évoque plus l’Etre. Ilse définit par l’objectivité. A l’Etre –qui, dans l’antiquité grecque signifiait le tout de la nature- se substitue la réalité, c'est-à-dire la détermination méthodique d’un quelque chose, sans référence à la totalité. La réalité ce n’est pas l’apparence, c’est l’être véritable des choses.

En mathématiques, la vérité est l’accord de la pensée avec elle-même. Il s’agit d’une vérité formelle ethypothético-déductive. L’expérimentation permet de vérifier cet accord.

2 Vérité scientifique et opinion
Fondée sur notre perception immédiate des choses, liée à notre tendance à ne retenir des choses que ce qui ce est utile à la vie, l’opinion est incertaine. Elle ne peut donc qu’entraver la recherche de vérité et le scientifique ne doit pas se contenter de la rectifier sur des pointsparticuliers, il doit la détruire. C’est ce que souligne Gaston Bachelard dans La Formation de l’esprit scientifique (1938) : « l’opinion pense mal ; elle ne pense pas : elle traduit des besoins de connaissances ».

Le scientifique doit même s’interdire d’avoir des opinions sur des questions qu’il ne comprend pas. Car avoir une opinion, c’est déjà répondre avant même d’avoir trouvé la question or cequi caractérise avant tout le scientifique, c’est le sens du problème.

Même une connaissance acquise par un effort scientifique n’est pas définitive et doit être questionnée. L’acquis ou ce qu’on croit acquis peut être un facteur d’inertie pour l’esprit. Toute théorie scientifique qui règne longtemps perd peu à peu « son vecteur d’abstraction, sa fine pointe abstraite ».

La véritéscientifique n’est donc pas donnée, elle se construit à partir d’erreurs, elle requiert des ruptures permanentes avec le savoir déjà acquis, mais aussi avec des manières de penser, elle exige même une réforme de son esprit, une véritable catharsis : il s’agit d’épurer l’esprit de ses images, de ses fantasmes, de ses complaisances pour l’intuition première. La vocation scientifique exige un renoncementcomplet à tout ce qui est de l’ordre de la subjectivité humaine.

3 Vérité en philosophie et opinion
Dans les domaines sui touchent les fins de l’action humaine et les valeurs (exemple : justice), chacun revendique le droit d’avoir et de donner son opinion.
Le philosophe, amant de la vérité, est soucieux de la vérité argumentée qui implique que l’on subordonne toute croyance au résultat d’un examenrationnel. Car, comme le souligne Marcel Conche dans l’Aléatoire, il y a de la différence entre les opinions : « Certaines sont personnelles, issues de l’examen critique, de la réflexion. D’autres ne font que traduire l’intérêt, une passion momentané ou une influence extérieur ». Ces dernières déterminent l’opinion des « nombreux » et ne se préoccupent pas de la vérité. La paresse intellectuellequ’elles favorisent constitue un obstacle à la recherche de la vérité.

Il est vrai qu’en matière de religion, de métaphysique ou de morale, plus personne ne croit en une vérité incontestable. On ne parle plus de philosophie vraie mais d’une grande philosophie. Les philosophes ne sont plus que des interprétations du réel. Descartes a cru que sa philosophie était la philosophie. ToutefoisEmmanuel Kant a cru que la vérité était autre ; et Friedrich Hegel, autre encore.
Dès lors, l’opinion généralement répandue est qu’on ne peut aller au-delà de l’opinion. Le risque, c’est qu’on ne se donne plus la peine d’argumenter et qu’il n’y ait plus de moyen de distinguer une opinion vraie d’une opinion fausse. On affirme alors qu’il n’y a de vérités que positives, c'est-à-dire dans le domaine...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Vérité
  • La vérité
  • la verite
  • Vérité
  • la vérité
  • La verite
  • La vérité
  • La veriter

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !