La vie humaine peut-elle ne pas être instituée ?

Pages: 10 (2328 mots) Publié le: 27 février 2011
DISSERTATION

SUJET : LA VIE HUMAINE PEUT-ELLE NE PAS ETRE INSTITUEE ?

Une société se définit par un mode de vie propre à l'homme, et à certains animaux, caractérisé par une association organisée, par des lois, des coutumes, des instincts etc… Cela induit qu’un membre d’une société doit nécessairement se penser par rapport aux autres membres de cette même société. Chez l’homme, c’est unestructure propre, généralement appelée Etat, et qui définit une autorité souveraine s’exerçant sur l’ensemble d’un peuple (ou un territoire déterminé). On appel citoyen le membre de cet Etat, censé en respecter l’autorité. Toute société humaine est organisée, réglée. De la on pourrait se poser la question de savoir si la vie humaine peut ne pas être instituée. Pour mieux comprendre la question,définissons le terme « institué ». Ce qui est institué est à penser en opposition à ce qui est établi par la nature, c’est-à-dire qu’une vie humaine qui n’est pas instituée est une vie humaine dans laquelle la raison n’a pas eu son mot à dire, l’instinct devient alors le seul principe d’organisation. Mais l’homme n’est-il pas naturellement porté vers l’autre et donc obligatoirement destiné à une vieinstituée ? N’est-il pas impossible en pratique que la vie humaine ne soit pas instituée ? Si c’est le cas, est-ce alors possible de penser une vie humaine non instituée de manière hypothétique ? Quel serait alors l’intérêt d’imaginer que la vie humaine peut ne pas être instituée ?
Hobbes tente d’imaginer ce que serait l’homme en l’absence de toute détermination sociale, de toute loi : l’homme àl’état de nature. Cet état de nature se caractérise par une guerre perpétuelle, une guerre de tous contre tous, appelé état de guerre. Tout homme cherche à se conserver, or, à l'état de nature, l'homme est libre d'utiliser comme bon lui semble tous les moyens à sa disposition pour assurer cette conservation. Cette liberté illimitée conduit à la guerre universelle. Les hommes vont alors se réunir,passer un contrat entre eux. C’est nôtre instinct de conservation qui va nous pousser à sortir de cet état de guerre, il y a recherche de notre propre conservation, recherche d’un état bon pour lui et qui va repousser sa crainte perpétuelle de la mort que causait l’état de guerre.Rousseau, pareillement à Hobbes, va tenter d’imaginer un état de nature, mais il reste plus ambigu qu’Hobbes en ce qui concerne la réalité de cet état, en effet dans l’introduction du Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes il écrit : « ce n’est pas une légère entreprise de démêler ce qu’il y ad’originaire et d’artificiel dans la nature actuelle de l’homme, et de bien connaître un état qui n’existe plus, qui n’a peut-être point existé, qui probablement n’existera jamais, et dont il est pourtant nécessaire d’avoir des notions justes pour bien juger de notre état présent. » En revanche, pour lui, il n’y a pas d’état de guerre, toujours dans cette introduction du il écrit également : « Enfin tous[les philosophes], parlant sans cesse de besoin, d'avidité, d'oppression, de désirs, et d'orgueil, ont transporté à l'état de nature des idées qu'ils avaient prises dans la société. Ils parlaient de l'homme sauvage, et ils peignaient l'homme civil. » L’homme à l’état de nature, pour lui, n’est ni bon ni mauvais, c’est un animal « stupide et borné ». Pour Rousseau, au départ l’homme est un êtresolitaire. Les hommes seront par la suite contraints de se rapprocher à cause des calamités climatiques et géologiques. C’est alors qu’ils vont se rendre compte d’un besoin d’union pour pouvoir survivre. Ainsi, on peut rapprocher les théories de Hobbes et de Rousseau en ce sens que la raison crée la vie instituée, c’est la prise de conscience d’un besoin de réunion qui entraîne la création des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut on etre l'artiste de sa vie ?
  • L'homme peut-il être humain sans autrui?
  • Le bonheur peut il être le but de la vie
  • On ne peut etre juste si l'on n'est humain
  • L'être humain peut-il être l'objet de sciences
  • En tant que société avons-nous le droit de vie ou de mort sur un être humain ?
  • la vie peut-elle être considérée comme le purgatoire ?
  • Se libérer du désir peut il être un mode de vie ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !