La politique identitaire: Quel rôle joue-t-elle dans la société d’aujourd'hui?

1378 mots 6 pages
La politique identitaire est une idéologie dans laquelle l'identité individuelle découle uniquement de l'appartenance à un collectif tel que l'ethnie, le sexe, la religion, l'orientation sexuelle, etc. C'est un moyen pour un groupe de s'organiser politiquement afin de défendre ses intérêts, de formuler des demandes politiques, de promouvoir certains types d'idéologies et d'obtenir plus de pouvoir et de reconnaissance pour ceux qui ont été historiquement opprimés.

Une idée étroitement liée à la politique d'identité comme organisation est que certains groupes sociaux tels que les femmes, les minorités ethniques et les minorités sexuelles sont plus vulnérables à l'oppression telle que la marginalisation, la violence, l'impérialisme et l'exploitation. Ils sont utilisés comme un moyen de gagner en autonomie afin que la société leur soit plus égale. Il tente de transformer le sentiment de soi et de la communauté, en d'autres termes, l'identité individuelle et collective.

Ce mouvement politique, qui est une construction sociale et historique, s'efforce de mener un large éventail d'actions politiques qui trouvent leur origine dans les expériences d'injustice partagées par des groupes sociaux souvent exclus. Les politiques identitaires réclament la liberté politique et une société plus égalitaire afin que les personnes marginalisées soient acceptées sur un pied d'égalité. Pour atteindre cet objectif, elles remettent en question les limites imposées et la position assignée dans la structure traditionnelle.

L'expérience d'un individu, notamment au sein des structures traditionnelles, est cruciale dans ce mouvement. Il tente d'attribuer l'expérience de la personne à sa position. Par exemple, si une personne a été victime d'une injustice au travail, quels aspects ont pu jouer un rôle dans cet incident ? La victime est-elle une femme ? La victime est-elle/il homosexuel(le) ? Est-elle/il handicapé(e) ? La signification de cette expérience ne correspond pas toujours au cas.

en relation

  • nation
    2539 mots | 11 pages
  • la crise mets elle en peril la mondialisation
    3833 mots | 16 pages
  • La linguistique
    1217 mots | 5 pages
  • La place de la culture au Maroc
    2995 mots | 12 pages
  • Le métier de prof d'eps
    3090 mots | 13 pages
  • Linguistique contrastive
    6902 mots | 28 pages
  • Ecjs droit de vote des jeunes
    747 mots | 3 pages
  • La théorie de la reconnaissance d’axel honneth
    2432 mots | 10 pages
  • Le régionalisme
    990 mots | 4 pages
  • Penser la communication
    3679 mots | 15 pages