Lafontaine fables

673 mots 3 pages
Depuis l’arrivée des livres, les auteurs ont pu faire part de leurs opinions à l’aide d’histoires sous forme de poèmes, de fables, de contes ou de nouvelles. La Fontaine a justement utilisé les fables pour transmettre aux autres ses opinions et philosophies. La Fontaine a surtout utilisé trois dimensions pour transmettre ses idéologies : les dimensions sociopolitiques, les dimensions morales philosophiques et les dimensions esthétiques.

Dans les Fables De La Fontaine, il y a la dimension morale philosophique qui est omniprésente dans ses écrits. La Fontaine prouve que l’expérience est plus forte que tout, c’est-à-dire qu’elle peut permettre de vaincre un adversaire étant beaucoup plus puissant. Dans « Le Chat et un vieux Rat », le vieux rat routier réussit à vaincre le Chat par son expérience. Voici un extrait montrant la force supérieure du Chat face aux Rats : « Qu’un second Rodilard, l’Alexandre des Chats,/L’Attila, le fléau des Rats ». Dans cet extrait, La Fontaine fait un appel à Alexandre le Grand, un grand personnage historique qui a conquis la Perse et il fait aussi appel à Attila, le roi des Huns qui a pris la Gaule. Il voulait alors montrer la grandeur et la force du Chat. Voici maintenant un extrait qui montre comment le vieux routier a su vaincre le Chat : « Il était expérimenté, / Et savait que la méfiance/ Est mère de la sûreté. » Dans cet extrait, le vieux rat expérimenté a vaincu le Chat par son expérience et son savoir. Voici le champ lexical du prédateur (le Chat) : « Chats, Chat exterminateur, craint, Cerbère, dépeupler, mort aux Rats, Souricières, prisonnières, mort et dommage ». Ce champ lexical montre la force supérieure du Chat face aux Rats. Ce vocabulaire a pour effet de rendre la Chat fort et sans pitié face aux Rats. De plus, La Fontaine montre qu’il ne faut pas prendre son opposant à la légère, même s’il est le plus faible d’entre tous. Dans « Le Lièvre et la Tortue », le Lièvre est très rapide et la Tortue est très lente. Le Lièvre

en relation

  • Fables de lafontaine
    7771 mots | 32 pages
  • Les fables de lafontaines
    256 mots | 2 pages
  • Les fables de lafontaine
    575 mots | 3 pages
  • Lafontaine-fables
    20164 mots | 81 pages
  • Les fables de lafontaine
    648 mots | 3 pages
  • les fables de lafontaine
    1259 mots | 6 pages
  • fables lafontaine
    3335 mots | 14 pages
  • Lafontaine Fables 1
    20184 mots | 81 pages
  • Choix de fables de lafontaine
    1500 mots | 6 pages
  • les morales des fables de LaFontaine
    3508 mots | 15 pages