Laocoon et ses fils

256 mots 2 pages
LAOCOON ET SES FILS

Laocoon est une sculpture grecque antique en bronze, du II siècle avant J-C. Mais de nouvelles recherches amèneraient à prouver que ce groupe serait une copie car le marbre d’une partie de la statue provient d’un marbre italien datant de la deuxième moitié du I siècle.
La sculpture a une hauteur de 2,42 mètres.
Les auteurs supposés de cette sculpture seraient Agésandros, Athénodore et Polydore.
Il représente la mort de Laocoon et évoque un événement de la mythologie grecque, la guerre de Troie.
Laocoon, figure religieuse troyenne, s’était opposé à l’entrée du cheval de bois que les Grecques avaient déposé devant la ville. Mais il ne put pas s’opposer longtemps car l’homme fut subitement enlacé, avec ses fils, par deux serpents sortis de mer. Intervention divine et punition favorable aux Grecs car les Troyens, effrayés, décident de faire entrer le cheval géant dans la ville.
Le sculpteur a représenté l’ultime instant où la terreur du fils de droite jette un regard désespéré vers son père qui s’accompagne de la douleur de celui-ci, qui s’acharne à résister à la pression étouffante exercée. Les visages sont déchirés et décharnés.
Les fils aussi tentent de se libérer : celui de gauche est déjà pris et semble renoncer, tandis que celui de droite essaie de lever sa jambe pour échapper à l’emprise des serpents.
Une copie en marbre blanc est aujourd’hui exposé et conservé au musée Pio-Clementino au Vatican, où nous sommes. C’est le Pape Jules II qui l’a acquis vers

en relation

  • Laocoon et ses fils
    326 mots | 2 pages
  • Lacoon
    873 mots | 4 pages
  • Laoccon
    1266 mots | 6 pages
  • Histoire de l'art moderne: le laocoon
    1298 mots | 6 pages
  • Travail sur un passage de l'eneide
    467 mots | 2 pages
  • Guerre de troie
    1541 mots | 7 pages
  • Commentaire comparé : le laocoon et le serment des horaces
    1530 mots | 7 pages
  • Guerre de troie
    726 mots | 3 pages
  • La pensée de l'art dans l'antiquité
    11907 mots | 48 pages
  • Le beau et l'ideal
    2426 mots | 10 pages