Le bac

1087 mots 5 pages
Le nationalisme c'est le sentiment de vif attachement à la nation, c’est-à-dire d'une grande exaltation de l'idée nationale ; c'est également une doctrine politique qui affirme la primauté de l'intérêt national, sur les intérêts particuliers de ses composantes d'une part et sur les intérêts des autres nations d'autre part.
Les politologues classent le nationalisme sous deux typologies :
- une typologie dite "classique", basée sur les critères d'appartenance, qui fait la distinction entre le nationalisme civique ou politique et le nationalisme ethnique ou culturel. Chacun renvoie à une conception de la nation bien particulière.
-une seconde, basée sur des critères basés sur les objectifs, comprend quatre groupes : nationalisme de domination, nationalisme de libération, nationalisme de conservation, nationalisme de revendication.
En tant que doctrine politique, le nationalisme est né au XIXème siècle. Inventé par Prévost-Paradol sous le Second Empire, il désigne à l'origine les tenants du principe des nationalités. Barrès oppose pour ses parts nationalistes et cosmopolites, dans un registre littéraire, après quoi il opère la transition du nationalisme littéraire au nationalisme politique. Ceci entraîne l'invention du « nationalitarisme » par René Johannet, pour désigner le principe des nationalités.
Il existe probablement autant de théories du nationalisme que de théories nationalistes. Il n’est évidemment pas question d’en rendre compte ici. On ne s’engagera pas non plus dans la fausse querelle sur la question de savoir si le nationalisme est une exacerbation pathologique du patriotisme, ou s’il en représente au contraire une mise en forme doctrinale, consciente et rigoureuse. Notons seulement, au-delà des typologies souvent extrêmement complexes proposées à ce jour1, que le nationalisme peut recevoir deux définitions principales.
Dans la première de ces acceptions, il se définit comme l’aspiration plus ou moins volontaire, fondée sur des éléments objectifs

en relation

  • bac es
    1422 mots | 6 pages
  • Bac Es
    591 mots | 3 pages
  • Le bac
    348 mots | 2 pages
  • BAC ES
    410 mots | 2 pages
  • Bac s ?
    1353 mots | 6 pages
  • Bac es : d
    368 mots | 2 pages
  • Bac l
    330 mots | 2 pages
  • Bac s
    379 mots | 2 pages
  • mon bac
    36708 mots | 147 pages
  • Bac es
    661 mots | 3 pages