Le baptême de clovis

2717 mots 11 pages
Le baptême de Clovis: symbole et portée
Introduction
Clovis Ier est né aux environs de 466 après JC et mort à Paris en 511.Il est roi des Francs saliens, puis roi de tous les Francs de 481 à 511. Issu de la dynastie des Mérovingiens, il est le fils de Childéric Ier, roi des Francs saliens et de la reine Basine de Thuringe. Etant un brillant chef militaire, il agrandit de manière considérable le territoire du royaume des Francs saliens, territoire dont il hérite à la mort de son père. Influencé par l’évêque Saint Rémi, Clovis se convertit à la religion catholique le 25 décembre 496 rejetant dès lors le paganisme. Au moment où il allait le baptiser Saint Rémi déclare « Baisse la tête avec humilité Sicambre, retire tes colliers, adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré! ». (Sicambre était une tribu à l’origine des Francs saliens). On appelle baptême le rite ou le sacrement symbolisant la nouvelle vie du croyant chrétien. Par conséquent, Clovis devient le premier roi barbare catholique de l’Ancien Empire romain d’Occident. Cet événement a contribué nécessairement au succès du royaume franc dans sa lutte contre les autres royaumes barbares de Gaule. Le baptême de Clovis a lieu dans un contexte particulier dans la mesure où, à la fin du Vième siècle, la Gaule est morcelée en plusieurs royaumes barbares, constamment en guerre dont le but est d’étendre son influence et d’acquérir des territoires. En effet, au Sud-Ouest, est aux mains des Wisigoths, le Centre-Est devient le pays des Burgondes. Entre la Loire et la Somme, un général romain du nom de Siagrius, tente de maintenir un reste de civilisation romaine. De ce fait, la Gaule représentait une mosaïque de cultures et un enjeu principal pour le nouveau roi des Francs saliens, qu’est Clovis. Par cette dissolution progressive de l’Empire romain d’Occident, le christianisme reste bientôt la seule structure de l’Empire grâce au réseau des évêques reconnus par tous. Généralement, un évêque arien et un évêque

en relation

  • Le baptême de clovis
    412 mots | 2 pages
  • Le baptême de clovis
    1361 mots | 6 pages
  • Le bapteme de clovis
    1551 mots | 7 pages
  • Le baptême de clovis
    1586 mots | 7 pages
  • bapteme clovis
    1337 mots | 6 pages
  • Clovis , l’avènement de son baptème
    327 mots | 2 pages
  • Le baptême de clovis, symbole et portée
    3168 mots | 13 pages
  • Commentaire de texte sur le baptême de clovis
    1066 mots | 5 pages
  • 1 Le baptême de Clovis Moodle
    522 mots | 3 pages
  • La portée politique du baptême de clovis
    736 mots | 3 pages