Le baroque

720 mots 3 pages
Les mouvements littéraires

Le Baroque
Le nom et l'adjectif « baroque » viennent de « barroco », terme portugais qui désigne une perle irrégulière. Jusqu'au 19ème siècle, le terme aura une connotation péjorative et sera synonyme d'excentricité ou d'étrangeté. Aujourd'hui, il caractérise, en histoire de l'art et en littérature, un style esthétique européen qui, à partir de la seconde moitié du 16ème siècle, refuse les normes classiques. Le mouvement littéraire baroque dure environ un siècle (de 1560 à 1660).
I) Baroque et classicisme en France
Même si le baroque se caractérise, au sens large, par un rejet des contraintes et une propension à l'exubérance, il n'a jamais existé d'école baroque et nombre d'écrivains, Corneille en tête, furent baroques avant d'être classiques. Schématiquement, on peut dire que le baroque est la tendance dominante de la première moitié du 17ème siècle (même si le courant est né vers 1560-1570) tandis que le classicisme est celle de la seconde moitié. Les figures et thèmes récurrents qui définissent l'esthétique baroque ne seront analysés qu'à partir de la moitié du 20ème siècle. Le courant baroque fut un mouvement à dimension européenne, qui envahit toutes les sphères artistiques (arts plastiques, architecture, musique...). En Italie, le baroque a succédé au classicisme.
II) Inquiétude et mouvement
La sensibilité baroque est fondée sur l'instabilité, l'inquiétude et le doute. Ces sentiments agités trouvent leur origine dans cette période de l'Histoire de France où les guerres de religion successives et la Fronde ébranlèrent les certitudes et les savoirs traditionnels. De cette instabilité et cette inquiétude naquirent le goût du courant baroque pour le mouvement. En littérature, ce goût du mouvement se traduit par l'abondance des scènes d'action tandis que l'architecture l'exprime dans les formes mouvantes (volutes, arabesques). Le détour, autre forme du mouvement, est un des fondamentaux de la littérature baroque. Les romans

en relation

  • Le baroque
    442 mots | 2 pages
  • Le baroque
    578 mots | 3 pages
  • Le baroque
    254 mots | 2 pages
  • Le baroque
    781 mots | 4 pages
  • Le baroque
    697 mots | 3 pages
  • Le Baroque
    658 mots | 3 pages
  • Le baroque
    2177 mots | 9 pages
  • le baroque
    1386 mots | 6 pages
  • Le baroque
    350 mots | 2 pages
  • Le baroque
    1399 mots | 6 pages