Le baroque

1152 mots 5 pages
Le baroque

Désignant à l’origine une « perle de forme irrégulière », le mot baroque est aujourd’hui employé pour qualifier positivement un style manifestant une invention foisonnante et un raffinement ostensible. Changeante, la notion renvoie bien plus à une esthétique qu’à un mouvement aux règles strictement codifiées. Cependant, le baroque reste attaché historiquement au règne bigarré de Louis XIII et apparaît comme une réaction à l’art de raison de la Renaissance en ce qu’il subvertit son idéal de mesure et d’équilibre par une exubérance fastueuse et, plus tard, au classicisme, dont il a rejeté les normes instituées en littérature.

I- Le contexte

Si 1598, date de la promulgation de l’Edit de Nantes, marque le début du XVIIème siècle en établissant momentanément la concorde religieuse sur le territoire, le baroque voit ses origines remonter à la seconde moitié du XVIème siècle ; il s’éclipse de la scène artistique au moment où Louis XIV accède personnellement au trône en 1661.

A) Le contexte historique
a) La restauration de l’unité du pays

- L’édit de Nantes, à l’initiative d’Henry IV, accorde aux protestants la liberté de culte et de conscience. Cela a pour effet de mettre fin aux dissensions qui divisaient le royaume. L’effort d’unification territoriale mené par le roi se trouve soutenu par les grands chantiers du ministre Sully qui développe les voies de communication.

- L’arrivée au pouvoir de Richelieu en 1624 permet de retrouver la stabilité après les troubles qui ont marqué la régence de Marie de Médicis, mère de Louis XIII, trop jeune pour régner à la mort de Henry IV. Le cardinal travaille à renforcer l’autorité royale et à dynamiser la croissance économique. C’est donc à la tête d’un Etat fort que Louis XIII parvient en 1630 ; celui-ci cherche alors à assurer la puissance française à l’extérieur et fait entrer ouvertement la France dans la guerre de Trente Ans.

Þ Richelieu intervint notamment dans le domaine des lettres en

en relation

  • baroque
    1115 mots | 5 pages
  • Baroque
    5422 mots | 22 pages
  • Le Baroque
    658 mots | 3 pages
  • Le baroque
    254 mots | 2 pages
  • Baroque
    2410 mots | 10 pages
  • Le baroque
    563 mots | 3 pages
  • Le baroque
    968 mots | 4 pages
  • le baroque
    1308 mots | 6 pages
  • baroque
    1322 mots | 6 pages
  • Baroque
    467 mots | 2 pages