Le chemin de fer franco-éthiopien

Pages: 9 (2061 mots) Publié le: 6 octobre 2013
ZIP

LA NAISSANCE DU CHEMIN DE FER


DE DJIBOUTI À ADDIS-ABEBA



INTRODUCTION


Tout le monde connaît l’existence de l’expansion coloniale européenne dans le monde et ses deux grandes vagues successives aux XVIe et XIXe siècles. On sait aussi comment leur mise en œuvre fut facilitée par leur conjonction avec l’invention des moyens techniques révolutionnaires de leur époque.

AuXVIe siècle, la boussole et les navires de haute mer permirent la traversée de l’océan Atlantique ouvrant ainsi la voie à la colonisation du Nouveau Monde.

Au XIXe, la machine à vapeur chauffée au charbon appliquée aux moyens de transport engendra les steamers et les chemins de fer.

Tout le monde connaît les ambitions parallèles des grandes puissances opposées les unes aux autres. Cesambitions et les grands intérêts financiers devinrent les accélérateurs du mouvement colonial et de ce qu’on a appelé « la course aux clochers »

Dans ce contexte de conquête et d’exploitation, un Empereur africain a pris le risque d’ouvrir son pays sur le monde en développant les échanges commerciaux avec les puissances colonisatrices nouvellement installées aux marges de son Empire, avec le désird’utiliser les nouvelles technologies, comme le chemin de fer et le télégraphe, afin d’entrer d’un coup et résolument dans le XIXe siècle.

Le chemin de fer fut pensé et réalisé par des hommes aux origines fort diverses, tous pris finalement par cette passion et si fortement qu’elle marque encore les esprits aujourd’hui. Cela explique, en partie, ce sentiment si fort d’appartenir à une « famille » quianime toujours le personnel de « la Compagnie ».





A – LE CADRE DE VIE


1 – LA RÉGION

La Corne d’Afrique, la mer Rouge et le golfe d’Aden forment le cadre physique général.

Aden est le grand port de cette région, l’Avalites de l’Antiquité. Depuis sa conquête par les Anglais en janvier 1839, la ville et les protectorats des alentours dépendent du Gouvernorat de Bombay, lui-mêmepartie de l’Empire britannique des Indes.

Avant l’ouverture du canal de Suez, le 17 novembre 1869, la mer Rouge était un cul-de-sac. Elle est devenue à l’inverse l’une des voies maritimes les plus fréquentées du globe, trait d’union entre l’Europe, l’Arabie du Sud, l’Afrique de l’Est, Madagascar, l’océan Indien, l’Inde et l’Extrême-Orient.


2 – LES ACTIVITÉS

Les bateaux arabes (samboukset boutres) viennent des côtes occidentales des Indes ou de celles d’Arabie vers les côtes africaines à la saison fraîche. Ils sont poussés par les Alizés de la mousson maritime qui souffle de l’est vers l’ouest ; les caravanes descendent alors des Hautes Terres chargées des produits de l’Intérieur et remontent avec les marchandises de l’Arabie Heureuse et des Indes.

Tout au long des pistescaravanières s’égrènent des Marchés. Le plus important de la région est celui de la ville de Harrar, capitale de l’Émirat du même nom, conquis par les Égyptiens en 1875 puis par le Ras Makonnen en 1887 pour le compte de son cousin Ménélik, roi du Choa. Harrar est reliée à la côte par plusieurs pistes caravanières.

Les ports sont fréquentés par les armateurs, les navigateurs (les nacoudas), lespêcheurs de perles, les traiteurs et vendeurs d’encens qui viennent des montagnes du pays Somali, les femmes trieuses de café, tresseuses de nattes en fibre de palmier doum. Il faut y ajouter diverses marchandes, tous les acteurs des petits métiers de la ville et les hommes d’armes chargés de l’ordre et la sécurité.

Ainsi, peut-on imaginer Zayla avec ses entrepôts et magasins construits en blocs demadrépore couleur ivoire, extraits du plateau madréporique continental par des plongeurs.


4 – LES PREMIERS COMMERÇANTS EUROPéENS

Des agents de maisons commerciales françaises viennent installer des comptoirs, d’abord à Aden puis à Zayla, à Obock – récente « possession » française – puis à Djibouti – qui va remplacer Obock – et à Harrar. Ce sont les Lambert, Arnoux, Soleillet,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le chemin de fer
  • Chemin de fer
  • Les chemins de fer
  • Chemin de Fer
  • Les chemins de fer au 19ème
  • Histoire Des Chemins De Fer Et De La SNCF
  • L'essor du chemin de fer en france
  • Musée du chemin de fer

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !