Le cid

Pages: 252 (62919 mots) Publié le: 1 février 2011
La guerre de Troie | |
Introduction : la. guerre de Troie est un conflit légendaire à l’historicité controversée qui opposa les Achéens aux Troyens aux alentours de -1194 à -1184. Elle fut le théâtre de l’affrontement de deux nations coalisées, d’un côté toute la Grèce unie en une seule armée et de l’autre Troie, la cité aimée de Poséidon, réputée imprenable. Dans chaque camp les héros et lesrois parmi les plus illustres se livrèrent un combat sans merci pendant dix ans. Les divinités olympiennes elles mêmes prirent partie dans ce conflit, infléchissant le sort des belligérants au gré de leurs passions. Ces sujets à caractère mythique alimentèrent pendant des siècles durant la légende qui plane encore aujourd’hui sur Troie. Néanmoins, l’existence d’une ville en ruine à l’emplacementsupposé de la ville est avérée depuis la découverte par l’archéologue Allemand Schliemann de vestiges antiques, une dizaine de villes bâties les unes par dessus les autres dont la septième comporte des traces de saccage notables. Nos deux principales sources d’informations sur cette guerre reposent sur l’Iliade et l’Odyssée, deux épopées homériques en 24 chants. L’œuvre d’Homère se situe à lafrontière entre mythe et réalité puisqu’elle se fonde sur un contexte historique et géographique précis laissant néanmoins une grande place à des destinées hors du commun, à des rois et des héros qui tôt ou tard choiront sous le glaive divin sans pouvoir échapper au chemin qui leur est tracé. Le déterminisme helléniste est ainsi omniprésent dans ce conflit. En effet les hommes malgré toute leur volonténe peuvent se substituer aux lois divines. Les contours d’une civilisation s’estompent dans le crépuscule sanglant tandis qu’une autre éclos avec l’aurore resplendissante. Les cendres de tant de braves héros reposent en terre troyenne et la fumée des bûchers funéraire s’élève jusqu’aux cieux. L’homme n’est que poussière qui s’envole au gré des vents. Ainsi nait la légende… DÉCOUVERTESARCHÉOLOGIQUES :  
Les anciens s’étaient déjà demandé dans quelle mesure les œuvres d’Homère avaient un fondement historique et géographique.
Mais il fallut attendre les temps modernes pour que des recherches soient entreprises. Heinrich Schliemann provoqua une véritable révolution quand, à partir de 1870, il fouilla le site présumé de Troie, puis, en Argolide, Mycènes et Tirynthe. La mise au jour, àHissarlik, d’une bourgade ravagée par le feu, la découverte à Mycènes de tombes royales riches en objets d’or, attestant une civilisation opulente, étaient autant de faits qui venaient témoigner que Troie avait été réellement prise, et qu’un royaume puissant avait correspondu à celui d’Agamemnon.
Ensuite, à partir de 1900, Evans exhumait en Crète, à Cnossos, une civilisation antérieure à cellede Mycènes, rendant ainsi substance aux traditions relatives à Minos et à sa domination sur la mer Egée.
Enfin, en 1939, Blegen découvrit, au fond de la baie de Navarin, en un site correspondant au royaume de Nestor selon la tradition, tout un lot de tablettes d’argile dans un palais mycénien : sur le continent comme en Crète, il s’agissait des archives d’une administration royale, organiséecomme celles d’Asie Mineure ou d’Egypte. Ainsi des civilisations successives, rayonnant de la Crète et de Péloponnèse, ont dominé l’Egée depuis le 3ème millénaire avant J-C. 
Quelle lumière cela projette-t-il sur les épopées ?  
Tout d’abord, jamais Hissarlik n’a pu être une cité de quelque importance si l’on en juge d’après ses dimensions réduites : donc :
• ou bien il ne s’agit pas deTroie, qui se situait bien dans cette zone si bien décrite dans l’Iliade, mais en un autre point ;
• ou bien Homère, qui n’a connu le site qu’abandonné, n’a pas prêté attention aux impossibilités de l’histoire : il y a chez lui une certaine indifférence à l’égard de la vraisemblance.
Quant à la civilisation mycénienne, elle ressemble mal à la société décrite par Homère :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le cid
  • Le cid
  • Le cid
  • Le cid
  • Le cid
  • Le cid
  • Le cid
  • Le cid

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !