Le classicisme

493 mots 2 pages
Le classicisme (XVIIᵉ-XVIIIᵉ siècle)

Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe entre le XVIIᵉ-XVIIIᵉ siècle en France mais également en Europe. Au XVIIᵉ siècle, les auteurs anciens et reconnus était désignés comme «classiques » mais ce mot sera utilisé dans un but péjoratif envers ceux qui reprennent la doctrine des anciens. Aujourd'hui, le « classicisme » désigne un mouvement culturel dominant au XVIIᵉ siècle où l'art des grands auteurs de l'Antiquité est érigé en règles et en principes esthétiques.

I) Les grandes dates du XVIIe et XVIIIᵉ siècle

1624 : Richelieu devient principal ministre de Louis XIII. Dès 1630, le pouvoir monarchique cherche à tout contrôler (perte d’influence de l’aristocratie).
1635 : Création de l’Académie Française
1642 : mort de Richelieu —> Mazarin devient principal ministre de l’État.
1643 : mort de Louis XIII —> régence d’Anne d’Autriche.
1661 : mort de Mazarin ; début du règne personnel de Louis XIV.
1685 : révocation par Louis XIV de l’Édit de Nantes
1715 : mort de Louis XIV.

Le contexte historique :

Louis XIV accède au trône en 1661, il exerce alors un pouvoir absolu. Il crée une propagande conçue autour de l'image du roi soleil. Au XVII siècles, les protestants et les nobles qui étaient des forces dominantes au XVI, s'affaiblissent. Richelieu, cardinal et homme d'état français, triomphe sur les protestants qui s'étaient réfugiés a La Rochelle en 1628. Richelieu encourage l'absolutisme en France, il crée alors l'Académie française en 1635 .D'autre part Louis XVI révoque l'édit de Nantes en 1685. Dans le contexte religieux, les jésuites s’opposent aux jansénistes.

II) Les auteurs classiques majeurs
. Corneille (1606_1684): Horace (1640)
. Racine (1639-1699): Phèdre (1677)
. Molière (1629-1673): Tartuffe (1669)
. La Fontaine (1621-1695): Fables (1668-1694)
. Pascal (1623-1662): Pensées (1670)
. La Bruyère (1645-1696): Les Caractères (1696)

III) Les caractéristiques du classicisme
Ce

en relation

  • classicisme
    2982 mots | 12 pages
  • Le classicisme
    4917 mots | 20 pages
  • La classicisme
    319 mots | 2 pages
  • Le classicisme
    253 mots | 2 pages
  • Classicisme
    331 mots | 2 pages
  • Classicisme
    571 mots | 3 pages
  • CLASSICISME
    1771 mots | 8 pages
  • Le classicisme
    450 mots | 2 pages
  • Le classicisme
    306 mots | 2 pages
  • Classicisme
    977 mots | 4 pages