le classicisme

Pages: 5 (1225 mots) Publié le: 7 janvier 2015
Le Classicisme


1) Définition, situation géographique et chronologique

Le Classicisme est un mouvement culturel, littéraire et artistique que l’on voit se développer en France puis dans le reste de l’Europe au XVIIe et XVIIIe siècle. Différentes périodes correspondent aux différents domaines concernés par le Classicisme : le siècle de Louis XIV pour l’architecture et la peinture, la findu XVIIe siècle pour la littérature et le XVIIIe siècle pour la musique. Le mot « classique » est utilisé dès la renaissance, pour qualifier un style qui s’inspire de l’art antique gréco-romain.
La monarchie, système en place en France à cette époque, dépasse le cadre politique pour toucher le domaine culturel. Des associations académiques mettent alors en place ce nouveau mouvement, dont lesprincipes, assez contraignants, permettront la production d’oeuvres de goût, dont la mesure, l’équilibre et la vraisemblance seront inspirés de l’art antique grec et latin. Les principes fondamentaux de ce mouvement sont la recherche de la perfection, de l’harmonie, de la représentation la plus détaillée et la plus réaliste possible.
Le Classicisme est en général opposé au style Baroque (XVIejusqu’au milieu du XVIIe siècle) qui vient d’Italie et qui est caractérisé dans le domaine littéraire par l’émotion, l’illusion (à l’inverse de la vraisemblance du classique), le paradoxe, la complexité ; la mort et le jeu de l’illusion sont fortement impliqués dans ce style. Le Baroque est caractérisé dans le domaine artistique par de forts contrastes, des couleurs chaudes, des personnages expressifs etdes scènes désordonnées, contrairement au Classicisme.


2) Littérature

Le style littéraire Classique est fondé sur la raison, la lucidité et l’analyse.
Les héros classiques sont en général déraisonnables et absurdes (comme par exemple Arnolphe dans L’École des Femmes de Molière ) mais sont soumis à une remise en question et à la raison, durant le récit.
En créant une forme d'ordre, lesécrivains classiques recherchent le naturel, en évitant avant tout de choquer le lecteur (avec les 3 unités et la règle de bienséance) afin de correspondre à l‘opinion du public. Sur ce point, le Classicisme est effectivement différent du style Baroque.
Le but du Classicisme n’est pas de représenter la vérité, mais de constituer un récit dont le cadre peut être perçut par le lecteur ou le spectateurcomme possible.
Les oeuvres classique ont pour la plupart pour but de faire réfléchir le lecteur ou le spectateur à propos de ses propres défauts, de le “corriger”. Molière est bien représentatif de ces idées, la plupart de ses pièces mettant en scène un personnage dont les défauts sont tournés en ridicule. Nous pouvons citer là L’Avare (avarie), Le Bourgeois Gentilhomme (envie, convoitise) ouLes Précieuses Ridicules (courant “précieux” chez les bourgeois)…


Au théâtre, nous retrouvons la règle des trois unités :
- un jour (unité de temps : la pièce doit représenter une action dont la durée ne dépasse pas une trentaine d’heures).
- un lieu (unité de lieu : l’action se passe en un lieu précis et fixe. Avant l’époque du Classicisme, cette unité était moins stricte, l’actionpouvait se passer dans différents lieux d’un même ensemble).
- une intrigue (unité d’action : tous les éléments de la pièce sont liés, et sont tous indispensables au dénouement de la pièce).
La règle de bienséance, dont les metteurs en scène ont l’obligation de respecter ses principes, consiste à ne pas choquer ou gêner le spectateur : sang, violences, vulgarités et intimité sont prohibés de la scène.Si dans le texte de tels faits viendraient à se dérouler, ils doivent être rapportés de manière indirecte au spectateur, par l’intermédiaire du récit d’un personnage par exemple, et ne doivent en aucun cas se dérouler sur scène.
Ces règles ont pour intérêts de captiver l’attention du spectateur, de lui faciliter la compréhension de l’histoire et de ne pas le choquer, en étant en accord avec...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !