le classicismes a travers le 17 emes siècles

Pages: 3 (669 mots) Publié le: 3 janvier 2015
La notion de « classicisme » pose quelques problèmes de définition. C'est pourquoi il peut être utile de revenir à l'origine sémantique du mot pour en comprendre le sens. Le terme classicus désigneen latin la classe la plus fortunée de la société. Par glissements successifs, le terme a désigné la dernière classe des auteurs, c'est-à-dire les écrivains de référence, ceux qu'on étudie dans lesclasses[1]. C'est à partir de ce sens que le mot a été utilisé pour désigner d'une part les auteurs de l'Antiquité dignes d'être imités et d'autre part les auteurs français du xviie siècle qui ontdéveloppé un art de mesure et de raison en défendant le respect et l'imitation des Anciens. Le terme de classicisme est utilisé pour la première fois parStendhal en 1817 pour désigner les œuvres qui prennentpour modèle l'art antique par opposition aux œuvres romantiques.Le classicisme renverrait à un moment de grâce de la littérature française où l'esprit français se serait le plus parfaitementillustré. Ce moment correspondrait à la seconde moitié du xviie siècle, voire plus précisément encore aux années 1660-1680. Cette vision est défendue par les historiens de la littérature du xixe siècle[2]. Dece fait, le classicisme a servi de repoussoir à tous ceux qui défendaient une littérature moins réglée, à commencer par les romantiques. Le terme de classicisme appliqué à une période de lalittérature nationale est propre à la littérature française. Les autres littératures européennes réservent ce terme aux premiers auteurs classiques, c'est-à-dire les auteurs de l'Antiquité grecque qui ont serviensuite de modèle à toute l'Europe[3].Le classicisme à la française ne se définit cependant pas seulement par des critères historiques. Il répond également à des critères formels. Les œuvresclassiques reposent sur une volonté d'imitation et de réinvention des œuvres antiques. Elles respectent la raison et sont en quête d'un équilibre reposant sur le naturel et l'harmonie. De ce fait, de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le livre à travers les siecles
  • Le portrait à travers les siècles
  • le notaire à travers les siècles
  • L'humanisme a travers les siècles
  • La poésie à travers les siècles
  • Dentiste à travers les siecles
  • Le français à travers les siècles
  • Le théâtre à travers les siècles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !