Le colisée

623 mots 3 pages
LE COLISEE ou AMPHITHEÂTRE FLAVIEN

[pic]

Origine de son nom : soit une statue colossale en bronze de Néron (35 m de haut) entre l’amphithéâtre et les forums impériaux, soit parce qu’il est le plus grand monument de Rome.

Histoire

La construction de l’amphithéâtre Flavien, surnommé Colisée, qui dura dix années, fut décidée par Vespasien pour remplacer l’amphithéâtre de Statilius Taurus, détruit lors de l’incendie de 64, mais aussi pour rendre à la population romaine ce grand secteur de la ville que Néron avait confisqué pour y implanter son palais, la Domus aurea. En refaisant de cet espace un quartier destiné aux spectacles et aux jeux, Vespasien réalisait une savante opération démagogique qui visait à attacher la plèbe urbaine à la nouvelle dynastie impériale. L’inauguration du Colisée fut célébrée par des spectacles qui durèrent cent jours, alors que l’édifice n’était pas encore terminé ; c’est Domitien qui l’acheva, en faisant élever les derniers ordres extérieurs et réaliser le niveau souterrain pour les locaux de service. L’amphithéâtre dut être restauré et réaménagé tout au long de l’époque impériale à cause des dégâts résultant des différents incendies et tremblements de terre, mais, ne servant plus à accueillir des spectacles divers, il finit par se dégrader progressivement. Cependant, il faut noter qu’il ne fut jamais abandonné : entre le XIIe et XIIIe siècle, il fut englobé dans la forteresse des Frangipane, et, au XVIe siècle, l’arène, consacrée, accueillit une chapelle. C’est seulement entre le XVIIe et XVIIIe siècle que, grâce à un souci nouveau de conservation des monuments antiques, il cessa d’être utilisé comme une réserve de matériaux de construction.

Prophétie de Bède le Vénérable

| | |
|Quamdiu stabit Colyseus |Tant que le Colisée sera

en relation

  • Le colisée
    8349 mots | 34 pages
  • Le colisée
    1131 mots | 5 pages
  • Le colisée
    529 mots | 3 pages
  • Colisée
    352 mots | 2 pages
  • colisée
    1203 mots | 5 pages
  • Colisée
    3052 mots | 13 pages
  • Colisée
    409 mots | 2 pages
  • Le colisée
    369 mots | 2 pages
  • Le colisée
    791 mots | 4 pages
  • Le Colisee
    362 mots | 2 pages