Le collège selon l'encyclopédie

Pages: 20 (4871 mots) Publié le: 26 mars 2012
Le collège selon l’Encyclopédie
3ème volume, 1753
Jean le Rond d’Alembert

Le XVIIIème siècle voit se creuser un écart grandissant entre une société en pleine évolution et un système éducatif qui change peu et lentement. L’opinion publique se passionne alors pour la réforme de l’enseignement des collèges et à la question de l’instruction du peuple s’ajoute celle de la formation.Ainsi les philosophes des Lumières vont s’intéresser à cette question notamment Jean le Rond d’Alembert qui expose son opinion à travers l’article « Collège » issu de l’Encyclopédie.
Jean le Rond d’Alembert est un mathématicien, physicien, philosophe et est profondémentirreligieux. En pension de quatre à douze ans puis élève au collège des Quatre Nations de 1730 à 1735, il reçoit une éducation janséniste et cartésienne. Bachelier des arts, il suit des cours de droit puis de médecine avant de se consacrer pleinement aux mathématiques. En 1739 il entre à l’Académie des sciences comme associé astronome adjoint et en 1743 publie son premier ouvrage le Traité dedynamique qui lui vaut une renommée européenne. Engagé en 1745 avec Diderot par le libraire Le Breton pour traduire la Cyclopedia de Chambers, il est nommé codirecteur pour la partie mathématique de l’ouvrage devenu l’Encyclopédie, il se trouve donc amené à participer activement aux débats d’idées de son temps à tel point qu’il apparait assez rapidement comme le chef de file des philosophes. Sescontributions à l’Encyclopédie deviennent de plus en plus importantes qu’en 1751 il écrit et publie le Discours préliminaire, sorte de manifeste philosophico-historique placé en tête du premier volume de l’œuvre. La philosophie de d’Alembert est un mélange d’empirisme car il pense que toutes les connaissances viennent par les sens, et de scepticisme car il doute de la valeur des connaissances.
Cetexte est un article, il permet à un auteur d’exposer ses différents points de vue sur un sujet précis. Cet article s’intitule « Collège » et est un extrait du troisième volume de l’Encyclopédie, le plus grand dictionnaire jamais publié dont l’intérêt est de nous informer sur l’esprit philosophique des Lumières. Il est destiné à tous les hommes lettrés du peuple français. Cet article nous renseignesur la formation des collèges au XVIIIème siècle et plus précisément en 1753. On appelle le collège une école divisée en groupes de niveau appelés classes où l’on enseigne principalement le latin. D’Alembert à travers cet article donne son opinion personnelle sur cet enseignement qu’il a fréquenté plus jeune. La rédaction de cet article prend place dans un contexte politico-religieux tourmenté,en effet à cette date se déroule l’affaire du refus des derniers sacrements à des hommes d’Eglise suspectés d’être des jansénistes. Cette affaire fait scandale et les parlementaires pro jansénistes s’opposent au roi Louis XV qui avait accordé en 1730 l’enregistrement de la bulle Unigenitus dénonçant les « mauvais esprits » notamment les jansénistes qui refusent d’adhérer à cette bulle. Le Parlementde Paris se met en grève du service judiciaire pour protester contre l’attitude du roi et émet un arrêt portant défense à tous les ecclésiastiques et déclarant que la bulle Unigenitus n’est pas un article de foi. L’affaire prend de l’ampleur de telle sorte que le Parlement multiplie les remontrances au roi qui les refuse. Finalement Louis XV décide le 9 mai d’exiler les parlementaires hors deParis à Pontoise. De plus, entre 1752 et 1753 a lieu la première interdiction de publication de l’Encyclopédie par le Conseil d’Etat sous la pression des Jésuites mais grâce à l’appui de Malesherbes (directeur de la librairie, chargé de la censure) défenseur du projet, la publication reprend en novembre 1753.
Nous pouvons nous demander : Dans quelles mesures d’Alembert fait-il allusion à un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'encyclopédie
  • l'encyclopédie
  • L'encyclopédie
  • L'encyclopédie
  • L’encyclopédie
  • L'encyclopedie
  • L'encyclopédie
  • L'encyclopédie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !