Le conflit entre presse et vie privée (cours)

6100 mots 25 pages
Vie privée : vie qui est destinée à ne pas être connu des autres.

Si la presse fait son travail c’est qu’elle dévoile les secrets, si le lecteur lit la presse c’est qu’il a envie de connaitre la vie privée. Il y a un accord entre l’offreur et le demandeur.
Au fur et à mesure que l’on dévoile l’information, il faut toujours aller plus loin. C’est la demande de l’information nouvelle.
Problème : si on ne trouve pas d’informations nouvelles on en fabrique une.

La liberté de presse : pilier de la démocratie. Aujourd’hui si on veut savoir si un Etat est en démocratie, on regarde s’il existe dans cet Etat, un journal capable d’exprimer ses idées même si elles sont contraires à celles de l’état.

Peut-on limiter la liberté de la presse dans une démocratie?
Peut-on accepter que la presse dise tout ? Quelle partie de l’information doit-on lui interdire de dévoiler ?
La liberté n’est proclamée que quand elle est proclamée par la loi. La loi doit limiter cette proclamation s’il y a un abus.
La liberté est un bien qui est donné à tout le monde. On a en tant que personne des droits et libertés. On a le droit de les revendiquer, mais on n’a pas le droit d’en abuser. Dans la conception française, il faut empêcher les abus. On va se retrouver avec une liberté de la presse dont les abus vont être limités. On a toute une série de limites. Qui dit limites acceptés de la presse dit une limites des limites. Autant il faut mettre en place des règles qui empêche les abus de divulgation mais aussi limiter les abus de limitation.
La constitution en Espagne prévoit la garantie de la vie privée. La vie privée est un concept qui change avec les époques et les personnes, il appartient au juge d’adapter sa jurisprudence.
En France, il faut une loi générale qui donne à tous les mêmes droits (légicentrisme). Le juge évaluera si la révélation de la vie privée a choqué et il interprétera ainsi le montant des D&I qui devra être donné.
La vie privée s’est ce dont on estime

en relation

  • Cours droit
    9256 mots | 38 pages
  • Les grh
    4573 mots | 19 pages
  • Plan des romain
    1670 mots | 7 pages
  • Philo
    18774 mots | 76 pages
  • Fiche De Synth Se N
    3235 mots | 13 pages
  • Civil : droit a l'image
    2246 mots | 9 pages
  • Conflits et mobilisation sociale
    6191 mots | 25 pages
  • Le droit de la presse et les informations d'intérêt général (mémoire master 2)
    35136 mots | 141 pages
  • Droit privé
    3186 mots | 13 pages
  • Droit de greve
    1969 mots | 8 pages