Le courant de pensée général l'humanisme

Pages: 6 (1254 mots) Publié le: 17 janvier 2010
Cet article concerne le courant de pensée général, inter temporel. Pour le mouvement philosophique de la période de la Renaissance européenne, voir Humanisme au XVIe siècle. Pour les autres significations, voir Humanisme (homonymie). {draw:a}
L’humanisme est une vaste catégorie de philosophies portant sur l'éthique qui affirment la dignité et la valeur de tous les individus, fondée sur lacapacité de déterminer le bien et le mal par le recours à des qualités humaines universelles — en particulier la rationalité[1],[2]. L'humanisme implique un engagement à la recherche de la vérité et de la moralité par l'intermédiaire des moyens humains, en particulier les sciences, en solidarité avec l'humanité. En mettant l'accent sur la capacité d'auto-détermination, l'humanisme rejette la validitédes justifications transcendantes, comme une dépendance à l'égard de la croyance sans raison, du surnaturel, ou de textes présentés comme d'origine divine. Les humanistes supportent une morale universelle fondée sur la communauté de la condition humaine [3]. L'humanisme est intégré comme composante dans une variété de systèmes philosophiques plus spécifiques et dans plusieurs écoles de penséereligieuse.
L’humanisme est un courant de pensée qui apparaît pendant la Renaissance européenne du XVIe siècle. Il consiste à valoriser l’Homme, à le placer au centre de son univers. Dans cette optique, le principe de base de cette théorie est que l’Homme est en possession de capacités intellectuelles potentiellement illimitées. La quête du savoir et la maîtrise des diverses disciplines sontnécessaires au bon usage de ces facultés. Il prône la vulgarisation de tous les savoirs, même religieux : pour certains humanistes, la parole divine doit être accessible à toute personne, quelles que soient ses origines, sa langue (traduction de la Bible par Erasme en 1516) ou sa catégorie sociale.
Ainsi, cet humanisme vise à lutter contre l’ignorance, et à diffuser plus clairement le patrimoineculturel, y compris le message religieux. Cependant l’individu, correctement instruit, reste libre et pleinement responsable de ses actes dans la croyance de son choix. Les notions de liberté (ce que l'on appelle le « libre arbitre »), de tolérance, d’indépendance, d’ouverture et de curiosité sont de ce fait indissociables de la théorie humaniste classique. L'humanisme désigne toute pensée qui met aupremier plan de ses préoccupations le développement des qualités essentielles de l'être humain.
L'humanisme et la philosophie Dans l'acception actuelle, l'humanisme s'inspire de cette définition philosophique. On parle, par exemple, de l'humanisme « militant » de Voltaire, ou de Paul Henri Dietrich, baron d'Holbach.
Depuis Montaigne, l'humanisme, ainsi conçu, a été un des éléments lesplus constants de la pensée française.
L'humanisme pratique ou moral consistait à s'imposer, vis-à-vis de tout être humain, des devoirs et des interdits éthiques : ne pas tuer, ne pas torturer, ne pas opprimer, ne pas asservir, ne pas violer, ne pas voler, ne pas humilier… Fondé sur le respect et la justice, cet humanisme-là revient donc à respecter les droitsfondamentaux de l'être-humain(AkA E-V). C'est dans ce sens qu'André Comte-Sponville s'exprime : « _L'homme n'est pas mort : ni comme espèce, ni comme idée, ni comme idéal. Mais il _est mortel ; et c'est une raison de plus pour le défendre ». (_Présentations de la philosophie_) Un courant humaniste en émergence depuis les années 69 est désigné sous l'appellation d'« humanisme environnemental »,ou d'« écologie humaniste », développant une philosophie de l'évolution (voir humanisme évolutionniste).[réf. nécessaire]
"Bien que les formes dominantes d'humanisme soient agnostiques (et typiquement rejettent l'existence du surnaturel), toutes les formes d'humanisme ne sont pas dans ce cas." Par exemple, le cartésianisme, c’est-à-dire la philosophie de Descartes, non seulement ne nie pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les courants de pensé
  • Courant de Pensée
  • Courants de pensée
  • Courant de pensée
  • La pensée générale
  • Les grands courants de la pensée economique
  • Les grand courants de la pensée economique
  • Les grands courants de la pensée economique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !