Le départ des juifs du maroc- - la quete d'un compromis

10790 mots 44 pages
La quête d'un compromis pour l’évacuation des Juifs du Maroc

Yigal Bin-Nun
Université de Paris VIII

La France mit fin à son pouvoir au Maroc le 3 mars 1956 et un mois après, l'Espagne franquiste accorda à son tour, le 7 avril, l'indépendance au nord du pays. Sur une population d'environ 10 millions d'habitants, la communauté juive du Maroc comptait 230.000 âmes après l'indépendance, dont la plupart habitaient les grandes villes et surtout Casablanca. Dès le début du protectorat français au Maroc, un petit courant de Juifs quittèrent le pays pour la France, l'Espagne et surtout pour Israël. On divise d'habitude l'émigration juive en dehors du Maroc en trois grandes périodes : la première étant celle de Qadima qui commence après la création de l'état d'Israël jusqu'à l'indépendance du Maroc. La seconde est la période de l'émigration clandestine organisée par la Misgeret (du début 1957 à novembre 1961), et la troisième est celle de l'opération Yakhin où l'émigration s'effectua en concert avec les autorités marocaines, à l'aide de passeports collectifs (1961-1964). 
La veille de l'indépendance d'Israël et dans les années 1948-49, 22 900 Juifs quittèrent le Maroc pour Israël. De 1949 à l'indépendance du Maroc 108 243 Juifs immigrèrent en Israël dans un rythme d'environ 3 000 personnes par mois. Pendant toute la période de l'existence de l'organisation Qadima entre 1949 et 1956, 110 000 juifs quittèrent le Maroc et environ 120 000 Juifs demeurèrent au Maroc jusqu'en 1961. 237 813 Juifs immigrèrent du Maroc en Israël de 1948 à 1967. Le 26 novembre 1957 la population juive du Maroc comptait 164 216 âmes qui constituaient 1,8 % de la population marocaine. Environ 86.000 juifs vivaient à Casablanca et dans ses environs. 75 % des Juifs du Maroc vivaient dans douze agglomérations citadines et le reste dans plus de 150 agglomérations supplémentaires dont la population ne dépassait pas plus de 80 âmes.
L’argumentation marocaine contre le départ des Juifs
La

en relation

  • Jo golan - un destin marocain
    4023 mots | 17 pages
  • La négociation de l’évacuation en masse des juifs du maroc
    19810 mots | 80 pages
  • La négociation de l’évacuation en masse des juifs du maroc
    19042 mots | 77 pages
  • Islam et occident 1914-1956
    3028 mots | 13 pages
  • Barack obama
    6960 mots | 28 pages
  • Tpe mariages mixtes
    5109 mots | 21 pages
  • La description dense clifford geertz
    15013 mots | 61 pages
  • Dimensions culturelles aritistiques
    36864 mots | 148 pages
  • Le maghreb colonial
    46481 mots | 186 pages
  • La societe marocaine face a la diversité identitaire
    35376 mots | 142 pages