Le désir et la loi

Pages: 11 (2679 mots) Publié le: 31 décembre 2011
Le désir désigne l’ensemble des phénomènes organiques et psychologiques qui nous poussent à posséder un objet en vue d’un plaisir et cet objet peut être matériel ou non.

Quant à la loi elle a plusieurs significations possibles. D’une part elle a un sens juridique, celle d’une prescription ou de loi divine « tu ne tueras point », d’autre part celui de règle dont la transgression estconsidérée comme une faute même si elle n,’est pas suivie obligatoirement de sanctions. Troisièmement elle peut avoir le sens de normes à laquelle on ne peut que se soustraire tel l’impératif catégorique qui seul à valeur de loi pratique chez KANT. Elle peut également avoir le sens de loi de la nature loi scientifique qui consiste en une proposition générale constatant une nécessité objective.tel quetout phénomène a une cause. Enfin le terme de loi peut s’entendre sous l’expression de loi naturelle renvoyant au droit naturel.
Or Le sujet associe par la conjonction « et » ces deux notions que sont le désir et la loi, instaurant un rapport entre elle deux. et par là même pose la question de leurs relation. Est –elle nécessaire ? Sont –elles antithétiques l’une l’autre : le désir ou la loi ?Dans les conduites individuelles et collectives, le désir ne peut pas entrer en contradiction avec d’autre instances de décision et en particulier avec la loi. Pourquoi ? car le désir est toujours singulier, subjectif alors que la loi est nécessaire et universelle, malgré ces différentes acceptions. En effet elle doit s’appliquer à tous et de la même manière. Désir et loi ont pourtant unestructure commune en ce qu’ils sont prescriptifs tous les deux. C’est à dire qu’ils indiquent tous deux des conduites à tenir, des choix à opérer. C’est à ce niveau qu’ils peuvent concrètement entrer en contradiction. Le problème est donc d’abord moral et ethique il s’agit de savoir à quelle instance du désir et / ou de la loi pour agir. Le rapport entre le désir e tla loi s’inscrit dans celuiplus fondamental entre sensibilité et raison. La question est de savoir si une intervention extérieure de la loi sur les désirs, pour les limiter et les orienter, est nécessaire et surtout si elle légitime.

Dans un Premier temps nous nous nous demanderons si le rapport du désir et de la loi est avant tout celui de la mesure, d’une évaluation par la raison des orientations subjectives. Ils’agit donc de ramener le désir à mesure acceptable c'est-à-dire conforme à la nature afin de bien vivre. C’et le projet epicurien pour qui l’intervention rationnelle consiste en une triple distinctions entre désirs naturels et nécessaires, désirs natrurels non necessaires et désirs non naturels et non necessaires. Le problème ici consite en ce que le désir n’ente pas en contradiction avec lui-même carà force de tout desirer on ne peut non seulement rien obtenir mais méconnaît aussi la nature du désir. Autrement dit le désir de tout n’a rien d’un désir. 0 l’opposé un désir conforme à la nature est toujours le résultat d’un besoin d’un ordre physique il est toujours susceptible d’être comble, d’apporter satisfactionet plaisir. Epicure constate que le plasir récherche par tous est l’lélemntessentiel de la vie heureuse. Conforme à la nature humaine il procure un critère parfait de tous les choix que nous avons à faire. Il réside dans la sensation qui nous met en rapport avec le monde. C’est la règle qui nous fait choisir. Ce bien inné et personnel car chacun est juge de ce qui lui convient. « Le plaisir est notre bine principal et inné » écrit épicure dans la lettre à Ménécée.L’homme est un être de désir et selon qu’il parvient ou échoue à satisfaire ses désirs il est heureux ou mlisérable. Or le bonheur est l’absence de souffrance physique et psychologique. C’est pourquoi epicure ajoute « une théorie non erronée des désirs sait rapporter tout choix à la santé du corps et à la tranquillité de l’âme puisque c’est la perfection même de la vie heureuse car tous nos...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Desir
  • Le desir
  • Le désir
  • Le désir
  • Desir
  • Le désir
  • Desir
  • Le désir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !