Le détour par l'Autre est-il un moyen efficace pour adhérer autrui à notre thèse?

1711 mots 7 pages
Depuis l'Antiquité, des hommes, écrivains ou philosophes, réfléchissent sur la "question de l'Homme", toutes les questions essentielles que nous nous posons. En réfléchissant à ces interrogations, ils se sont également penchés sur l'évolution de cette société humaine, et ont du, souvent, la critiquer. Pour exprimer ces critiques, les auteurs ont trouvé un moyen de critiquer cette société tout en se protégeant. Ce moyen est le détour par l'Autre, un être fictif qui retranscrit les pensées et le point de vue de l'auteur lui-même. Mais nous pouvons nous demander en quoi le détour par l'Autre est-il efficace pour faire adhérer autrui à notre thèse? Pour répondre à cette question nous allons voir que le détour par l'Autre est avant tout une argumentation, qui critique sa propre société, ensuite nous verrons qui s'agit d'une argumentation risquée et enfin nous verrons que cette argumentation peut être très efficace. Sous l'apparence d'une fiction, il ne faut pas oublier que ces textes ont une portée argumentative. Il s'agit d'une argumentation indirect, car la thèse n'est pas explicitement citée par l'auteur mais par cet "Autre" qu'il utilise. On y retrouve tous les constituants d'une argumentation, comme dans Les Caractères de Jean de La Bruyère, celui-ci critique l'Homme, d'une manière indirect "Je ne parle point, ô hommes, de vos légèretés, de vos folies et de vos caprices"(l.6) en le comparant des animaux. Puis il donne l'exemple de ces animaux, qu'on qualifierait de stupides, avant de nous montrer que l'Homme les imite. Puis il pousse plus loin, disant que l'Homme a apporté sa touche personnelle pour rendre ses actes encore plus barbares "imaginé les lances, les piques, les dards, les sabres et les cimeterres"'(l.26). L'auteur cherche donc à nous convaincre, grâce a ces comparaisons à nous faire prendre conscience et changer nos mœurs. C'est un texte qui amuse, divertit, l'auteur fais une satire de l'espèce humaine en l'animalisant. Mais les auteurs

en relation

  • Les singes de la fontaine
    5042 mots | 21 pages
  • Comment faire un bon devoir de philo
    15611 mots | 63 pages
  • Communication écrité et orale
    15081 mots | 61 pages
  • Cpge
    93165 mots | 373 pages
  • Droit des obligations
    34282 mots | 138 pages
  • Le sujet
    14536 mots | 59 pages
  • Le self managment
    74649 mots | 299 pages
  • Drt constit
    5809 mots | 24 pages
  • Handicap et insertion sociale
    36137 mots | 145 pages
  • Bac Sujets De Philosophie Term L ES S
    70531 mots | 283 pages