Le don d'organe

Pages: 8 (1927 mots) Publié le: 17 mars 2013
Le don d’organe :
Le plan :
-Introduction
- Définition
-L’historique
INTRODUCTION:
Nous sommes tous concernés par la question du don d'organe, puisque chacun est un "donneur" ou un "receveur" potentiel. L'indication d'une greffe d'organe est souvent vitale. Le don d'organe s'effectue en deux étapes: le prélèvement d'un organe sur une personne morte ou vivante, puis la greffe à une autrepersonne, personne en attente de cet organe; cet acte médical se réalise dans un but thérapeutique et obéit à des conditions légales. Elle soulève des problèmes médicaux mais aussi moraux
Définition :
je vais tout d’abord définir ce qu’est le don .Il s’agit de l’« action d’abandonner gratuitement à quelqu’un la propriété ou la jouissance de quelque chose » donc aucune contrepartie n’est attendu.Le don d'organes est le prélèvement d'organes et de tissus (on parle dans ce cas de don de tissus) d'un corps humain (appelé donneur) pour traiter des patients (appelés receveurs) dont les organes essentiels sont gravement atteints. Le prélèvement chirurgical peut s'effectuer sur des personnes mortes en état de mort cérébrale (don d'organes post mortem) ou sur des personnes vivantes (don d'organesde son vivant). Il s'agit de la première étape avant la réalisation d'une transplantation chez un receveur.
L’historique :
Les premières greffes ont été expérimentées chez des animaux notamment les greffes de peau dès le début du XIXème siècle, puis chez l’homme dont la première greffe réussie a eu lieu en 1869. Après la peau, ce sont les greffes rénalesqui furent tentées. Ainsi en 1933, un chirurgien a greffé le rein d’un cadavre humain sur une femme au niveau de l’aine, ce fut un échec, mais il est important de le citer car il s’agit de la première greffe rénale entre hommes. Quelques années plus tard, en 1951 ont eu lieu les premières greffes rénales en France grâce aux organes d’une personne venant d’être guillotinée, puis un an plus tard laFrance innove en réalisant le premier prélèvement sur donneur vivant. Mais toutes ces greffes ont connu un succès limité dans le temps, les patients décédaient en quelques jours. C’est en 1954, qu’une greffe rénale fut pratiquée entre deux frères jumeaux avec succès, ce qui conforta les opinions sur l’importance de la similitude génétique entre donneur et receveur.
De plus c’est dans les annéescinquante que les activités de transplantation se développèrent grâce à la découverte du système HLA (Human Leucocyte Antigen), et à la mise en place des premiers traitements immunosuppresseurs. C’est ce qui favorisa l’extension de la greffe à d’autres organes, tel que le pancréas, le foie et enfin le cœur en 1967 en Afrique du Sud puis un an plus tard en France.
Types :
Don après un décèsneurologique (DDN)
C'est l'arrêt irréversible du fonctionnement de l'ensemble du cerveau, incluant le tronc cérébral.
* La circulation sanguine dans tout le cerveau est irrémédiablement interrompue, entraînant la mort complète de celui-ci.
* Un état irréversible, permanent et sans aucun espoir de guérison.
* La personne est légalement considérée décédée.
* Les organes peuventêtre maintenus en vie artificiellement.
Don après un décès cardiocirculatoire (DDC)
Possible que dans des circonstances bien précises :
* Le patient ne doit avoir aucun pronostic de récupération possible et dépendre d'appareils lui permettant de demeurer en vie.
* La famille et le médecin traitant ont décidé de ne pas poursuivre le maintien artificiel des fonctions vitales, et ce, dans lemeilleur intérêt du patient, selon les volontés exprimées ou pressenties de celui-ci. Ce n'est qu'après cette décision que l'option de donner les organes après décès cardiocirculatoire est offerte à la famille.
* Le maintien aritficiel des fonctions vitales est alors cessé et les soins de fin de vie sont prodigués. Ce n'est qu'après de décès natuel de la personne que les organes sont prélevés....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le don d'organe
  • Don d'organe
  • don d'organe
  • Le don d'organes
  • Don d'organe
  • Don d'organe
  • Don d'organe
  • Don d'organes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !