LE DON D Organes

1096 mots 5 pages
LE DON D’ORGANES
Le don d’organes permet de préserver des vies. Un organe est prélevé sur un individu et est ensuite greffé sur un autre.
Problématique : Qui sont les donneurs d’organes ?
Les dons d'organes se développent en France. En effet, ces opérations sont de plus en plus fréquentes mais ont un coût élevé mais elles sont prises en charge par l'État. On accomplit toutefois 1/3 des demandes, l'année passée seulement 3300 demandeurs sur 9500 environ ont pu être greffé.
Le don d'organe peut prémunir des vies toutefois pour qu'une greffe est lieu, il faut respecter certaines compatibilités entre le donneur et le receveur.
Une greffe est une opération consistant à transférer sur un individu un organe ou un tissu prélevé sur un autre individu.
L'histoire des greffes et des transplantations trouve son origine au XIXe siècle lorsque pour la première fois un médecin suisse, Jacques Reverdin, a couvert la surface d'une plaie avec de petits morceaux d'épiderme. La première greffe de tissu réussie chez l'Homme est la greffe de cornée, réalisée par le docteur Arthur Von Hippel en 1886. Les greffes se développèrent ensuite au XXe siècle.

I- Le donneur
Le prélèvement d’organes ne peut avoir lieu sans le consentement du donneur. Tout le monde peut donner un de ses organes après sa mort, que ce soit un mineur ou un adulte. Pour les mineurs, il faut l'accord des parents. Cette démarche est obligatoire. Puis, pour les majeurs, il leur suffit juste d'en parler à leurs proches ; leurs amis ; leurs collègues… Car, en cas de décès brutal, ils peuvent être contactés pour savoir si le défunt était pour ou contre le don d'organe. Mais s'ils ne le savent pas, c'est aux proches de prendre la décision. Le plus souvent, les décès sont dus à des traumatismes crâniens, des accidents vasculaires cérébraux, ou même des arrêts cardiaques. Mais pour que les organes soient prélevés, il faut que cette personne soit décédée à l'hôpital, car les médecins peuvent maintenir artificiellement son

en relation

  • Le don d'organe
    1280 mots | 6 pages
  • Le don d'organes
    518 mots | 3 pages
  • Le don d'organe
    2040 mots | 9 pages
  • Le don d'organe
    1210 mots | 5 pages
  • Le don d'organes
    1100 mots | 5 pages
  • Le don d'organes
    272 mots | 2 pages
  • Le don d'organe
    1890 mots | 8 pages
  • Don d'organne
    417 mots | 2 pages
  • EMC don dorgane
    1111 mots | 5 pages
  • Des vies sauvées grace au don
    3944 mots | 16 pages