Le gallicanisme

Pages: 7 (1589 mots) Publié le: 14 mars 2011
LE GALLICANISME

Le Gallicanisme est une doctrine prônant une indépendance de l'Eglise de France par rapport à la papauté. Une pensée à la foi politique que religieuse.
Une doctrine est une pensée qui « peut donner naissance à d’autres doctrines, c’est parce qu’elle est pensée qu’elle est maniable et en perpétuelle évolution... qui se caractérise par les changements... une architectured’idées modulant l’histoire des institutions et du droit. »
  Le gallicanisme est une idée, qui au-delà des doctrines qui la composent, marquera à jamais les relations qui fussent jadis entretenues par l’Etat français, l’Eglise de France et l’autorité papale.
Il est le terme, l’idée, le mot, la voie par laquelle l’autorité papale aura été remise en cause consacrant ainsi une relative souveraineté del’Eglise de France par rapport au siège pontifical.

Mais c’est aussi parce que ce dernier connait en ses branches, une importante place concédée au domaine politique, où autrement dit le temporel prévaut sur le spirituel, qu’il est à se demander si cette pensée n’a pas été à l’origine de la séparation de L’Etat de l’Eglise.

Afin de comprendre ce que cette idéologie peut bien signifier,il faudrait tout d’abord en étudier les origines et les fondements et comprendre par la suite ce pour quoi elle est l’un des éléments qui ont conduit à la séparation de L’Etat de L’Eglise, une séparation que l’on illustre par le principe de la laïcité.

Les fondements d'une doctrine idéologique

Le déploiement de la souveraineté débouche sur l'indépendance du roi face à l'Eglise et à lapapauté. La notion de théocratie pontificale, de supériorité du spirituel au temporel est peu à peu battue en bréche et mise à bas par la monarchie française.

A. A l'origine d'un désir d'autonomie

L'enjeu de la souveraineté est marqué par le souhait de construire une indépendance monarchique face à l'église, d'imposer véritablement l'idée d'une royauté indépendante.

Charles Martel(v. 688-741) commença à distribuer à ses leudes les terres de l'Église. Au cours de l'hiver 993/994, le roi Robert II (associé au pouvoir par son père le roi Hugues Capet) présida le synode de Chelles au cours duquel Gerbert d'Aurillac (futur pape Sylvestre II), et de nombreux évêques français prirent position pour l'indépendance de l'Eglise de France vis-à-vis de Rome. En juin 995, au concile deMouzon (Ardennes) présidé par Léon, légat du pape, Gerbert reconnut la primauté du pape mais affirma que celui-ci "n'a pas à intervenir directement dans les affaires de province qui relèvent des conciles provinciaux dont le rôle a été défini par le Concile de Nicée". En 1078, le roi de France, Philippe Ier, s’octroya la régale du chapitre de Notre Dame, privant l’évêque de ses revenus : celui-cirépliqua en mettant le diocèse en interdit. Bernard de Clairvaux écrivit au pape Eugène III (1145-1153) : « Vous pouvez tout, mais rien ne convient mieux à la puissance que la règle ; vous êtes non pas le seigneur des évêques, mais l'un d'eux. On ferait un monstre du corps humain, si l'on attachait immédiatement à la tête tous ses membres. » Louis IX (saint Louis), roi de France de 1226 à 1270),décida : « Les prélats, patrons et collecteurs de bénéfices, jouiront pleinement de leurs droits, des droits consacrés par le temps et que le pape revendique ; les cathédrales et autres églises du royaume feront librement leurs élections ; le crime de simonie sera banni de tout le royaume ; les promotions et les collations seront faites selon le droit commun et les décrets des conciles ; les exactionsintolérables par lesquelles la cour de Rome a misérablement appauvri le royaume cesseront d'avoir lieu, si ce n'est pour d'urgentes nécessités, et du consentement du roi et de l'Église gallicane ; les libertés, franchises, immunités, droits et privilèges accordés par les rois aux églises et aux monastères sont confirmés. »

B. Une désignation hasardeuses


Le Gallicanisme est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le gallicanisme
  • Gallicanisme
  • Le gallicanisme
  • Gallicanisme
  • Dissertation sur le gallicanisme
  • Expos Le Gallicanisme
  • Cours histoire du droit- gallicanisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !