Le gaullisme de 1946 à 2002

Pages: 10 (2303 mots) Publié le: 9 mars 2011
Le gaullisme de 1946 à 2002

L’année 1946 marque la fin du GPRF (Gouvernement Provisoire de la République Française.) ainsi que la démission de De Gaulle le 20 janvier 1946. Quelques mois plus tard au discours de Bayeux le 16 juin 1946, il expose sa volonté d’avoir un exécutif fort à la tête du gouvernement. En 2002, on assiste à la création de l’UMP (Union pour un Mouvement Populaire). Ceparti regroupe l’UDF et le RPR. Néanmoins ce parti devient libéral et pro-européen, c’est pourquoi certain parle de la fin du gaullisme. Il est difficile de définir le gaullisme. De Gaulle disait dans Mémoire d’espoir que « De tout temps, je me suis fait une certaine idée de la France ». Donc c’est à la fois la pensée d’un homme, et aussi une doctrine politique. On ne peut le définir ni à droite, nià gauche mais comme un rassemblement. Cependant, il a été présent pendant plus de 50ans dans la vie politique française.
On peut se demander si le gaullisme à évolué durant cette période, c'est à dire est-il resté un rassemblement comme le désirait De Gaulle, ou bien est-t-il devenu un parti de droite, ce qui ce révélerait une ambiguïté ?
Nous verrons d’abord que de 1946 à 1958 il a ungaullisme d’opposition, puis nous montrerons que le gaullisme de présidence de 1958 à 1969 correspond à « une certaine idée de la France ». Enfin nous verrons que le gaullisme sans De Gaulle oscille entre rupture et continuité.

On peut définir un gaullisme d’opposition à partir de la démission de De Gaulle le 20 janvier 1946 jusqu'à son investiture le 1 juin 1958.
Le gaullisme se définit par lavolonté d’un exécutif fort à la tête de l’Etat.
Les élections de 1946 entrainent la montée au pouvoir du tripartisme composé part la SFIO, le PC et le MRP nouvellement crée. Néanmoins, selon De Gaulle, la défaite de 1940 est uniquement liée à l’instabilité ministérielle de la III république due au régime des partis.
De plus, la nouvelle constitution adoptée va accentuer la toute puissance del’Assemblée Nationale, on parle alors de régime d’Assemblée. Or De Gaulle plaide pour un pouvoir exécutif fort par rapport au pouvoir législatif. En effet, il ne fait pas confiance à l’Assemblée Nationale. (c’est la thèse du discours de Bayeux)
De Gaulle crée un rassemblement autour de sa personne dans le cadre d’un parti de masse.
Il va créer en 1947 un mouvement politique, le RPF (RassemblementPour la France). De Gaulle cherche avant tout à avoir « un grand peuple rassemblée. » Le RPF va devenir un parti de masse, revendiquant un million d’adhérent en 1948. Il connaît un grand succès aux élections municipales de 1947, ce qui montre la montée en puissance du gaullisme durant cette période.
Les raisons de ce succès sont multiples. Tout d’abord, De Gaulle incarne une certaine légitimité liéau rôle qu’il a joué pendant la guerre et pendant la résistance. C’est l’homme du 18 juin, il est aimé par la population. De plus, le succès du RPF s’explique par le fait que cela soit avant tout un rassemblement. Autrement dit, toute personne pouvait y adhérer même si elle était membre d’un autre parti, tel que la SFIO par exemple. De Gaulle se place volontairement au dessus du système despartis.

Le 13 mai 1958, éclate la crise d’Alger, avec la création du comité de salut public de général Salan. Il demande le retour de De Gaulle au pouvoir. Après s’être déclaré « prêt à assurer le pouvoir de la République » le 15 mai, il est nommé à la tête du gouvernement le 1 juin 1958.

Le gaullisme de présidence commence en 1958 et se termine avec la démission de De Gaulle en avril 69. Legaullisme se définit comme « une certaine idée de la France. »
De Gaulle souhaite avant tout régler la question coloniale, particulièrement la crise Algérienne.
En effet, le général souhaite conserver le prestige de la France en gardant des relations privilégiées avec ses colonies. Concernant l’Afrique du nord, le Maroc ainsi que la Tunisie vont accéder à l’indépendance en 1956. Pour le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le gaullisme à travers les décennies
  • Russie de 1917 à 1946
  • La france de 1880 à 1946
  • Guerre froide de 1946 à 75
  • L'institutionnalisation en Belgique de 1991 à 2002
  • De l’etat français à la ivème république (1940-1946)
  • Les mondes du travail en france de 1789 à 1946
  • Le gaullisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !