Le japon

Pages: 10 (2436 mots) Publié le: 13 juin 2013
JAPON : UNE CATASTROPHE NATURELLE, NUCLÉAIRE, HUMAINE ET SOCIALE

Publié dans :Hebdo Tout est à nous ! 95 (24/03/11)

[pic]

1 CATASTROPHE NATURELLE

Au point de rencontre entre quatre plaques tectoniques, l’archipel nippon est familier des catastrophes naturelles. Sans pouvoir prédire sa date, les sismologues japonais savaient qu’un tremblement de terre majeur menaçait la côte de Miyagiou la préfecture d’Ibaraki. Il est advenu le 11 mars dernier. D’une rare puissance, provoquant un raz-de-marée dévastateur, il a surpassé les pires cataclysmes auxquels a fait face le Japon dans son histoire moderne. Sur plusieurs centaines de kilomètres, la côte a été totalement dévastée, balayant des villes et des villages entiers. Le nombre de morts et de disparus ne fait qu’augmenter et ildépassera sans aucun doute la vingtaine de milliers déjà annoncée.
La détermination et l’endurance des Japonais ont largement été soulignées par la presse internationale éclipsant une tout autre réalité. Les habitants des préfectures sinistrées se sentent abandonnés par les autorités centrales. Les secours tardent à arriver. La catastrophe humanitaire qui se dessine au Japon et qui s’ajoute auxrécents désastres au Pakistan, en Australie, dans l’océan Indien, en Haïti, à La Nouvelle-Orléans, nous rappelle qu’il n’est pas possible de s’en remettre aux seuls gouvernements pour gérer de telles crises.

2


3 CATASTROPHE NUCLÉAIRE

À ce désastre déjà si terrible, s’en ajoute un autre, plus du tout naturel. La question n’est pas de savoir si la catastrophe nucléaire adviendra : elle est déjàlà. Toute la zone autour de la centrale de Fukushima est condamnée ; et ce, pour très longtemps. La radioactivité, libérée jour après jour dans l’atmosphère, a commencé à contaminer au gré des vents et des précipitations une partie de l’archipel. Contrairement aux affirmations des autorités japonaises, il s’agit d’ores et déjà d’un accident de niveau 6 ou 7, bien plus grave que celui de ThreeMile Island aux États-Unis (1979, de niveau 5), plus proche de Tchernobyl en Ukraine (1986, de niveau 7). Au jour où nous écrivons, la situation reste toujours hors de contrôle.
La question est maintenant de savoir jusqu’où cette catastrophe nucléaire – plus d’une fois annoncée – se développera. Il nous reste à espérer que les travailleurs de la centrale, les pompiers et les soldats envoyés sur lefront radioactif pour tenter de refroidir piscines de stockage et réacteurs réussiront à éviter le pire. Bien des « liquidateurs » de Fukushima paieront de leur vie l’irresponsabilité criminelle du lobby nucléocrate, comme ce fut le cas pour des dizaines de milliers de « liquidateurs » de Tchernobyl sans lesquels il aurait fallu inventer un niveau 8 d’accident. En 2011 comme en 1986, nous leurdevons beaucoup.

4 CATASTROPHE HUMANITAIRE

Au cours de son histoire, le Japon a fait face à de nombreux tremblements de terre et raz-de-marée destructeurs. En 1995, un séisme d’une magnitude de 8 sur l’échelle de Richter a détruit une grande partie de la ville de Kobe dans le sud de l’île de Honshu. L’inefficacité des secours avait alors été vécue comme un drame national. On croyait le Japondepuis bien préparé. Pourtant, l’un des aspects les plus frappants de la crise actuelle est l’incapacité du gouvernement à apporter rapidement une réponse adéquate au drame que vivent les populations des zones sinistrées. Les victimes ne voient arriver les secours qu’au compte-goutte. Près de 500 000 personnes ont été évacuées des zones à risque autour de la centrale nucléaire de Fukushima et seretrouvent entassées dans des centres d’accueil de fortune alors que la température descend en dessous de zéro degré. Plusieurs dizaines de milliers de personnes restent isolées dans les villes dévastées sans eau ni vivres ni électricité. Les hôpitaux de la région gravement endommagés ne sont plus en mesure de prodiguer des soins aux personnes rescapées. Le risque d’épidémie menace.
On doute que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le japon
  • Japon
  • Le japon
  • Japon
  • Japon
  • Le japon
  • Le japon
  • Le japon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !