le langage trahit il la pensée

318 mots 2 pages
Le langage trahit-il la pensée ?

Corrigé réalisé par Brice de Villers, professeur de philosophie

Analyse du sujet :

Il s’agit de s’interroger sur les rapports entre pensée et langage, avec comme présupposé que la pensée est première et que le langage ne serait que le moyen ou l’instrument de la rendre sensible.

A partir d’expériences concrètes ( incompréhensions, malentendus, termes impropres à exprimer une idée,…), il faudra s’interroger sur les relations entre pensée et langage en déployant les différents sens du terme « trahir » : s’agit-il de manquer à quelque chose que l’on devrait observer ( trahir un secret ) ? de tromper ( trahir quelqu’un intentionnellement), ou de révéler ce qui est caché ou tu (comme un sourire trahit une satisfaction intérieure)

Problèmes posés par le sujet :

Attention à ne pas réduire le sujet à « peut-on penser sans le langage ? » ou « le langage est-il second par rapport à la pensée ? »

Les problèmes posés par le sujet renvoient au lien entre pensée et langage, en comprenant le langage au sens large, qu’il s’agisse du langage courant, du langage mathématique ou conceptuel, du langage artistique (rappel : on parle de système de communication par signaux chez les animaux, pas de langage du fait qu’il n’exprime pas de pensée).

Peut-on supposer une pensée parfaite, claire que le langage obscurcirait ?

Si le langage peut trahir ma pensée, suffit-il de mieux exprimer ce que je conçois clairement ?

N’est-il pas de l’essence même de la pensée que de se constituer par et dans le langage ?

Annonce du plan :

La pensée comme travail de conception et d’intellection claire et distincte bute souvent sur la langage incapable de la retranscrire - le langage me trompe [I]

Un effort d’attention et de recherche de la vérité suffirait alors à produire un discours équivalent à une pensée [II]

Mais il appartient à la nature de la pensée de ne pas exister sans langage, le

en relation

  • Le langage trahit il la pensée?
    1648 mots | 7 pages
  • LE LANGAGE TRAHIT IL LA PENSEE?
    2366 mots | 10 pages
  • Le langage trahit-il la pensée?
    1272 mots | 6 pages
  • le langage trahit-il la pensée ?
    439 mots | 2 pages
  • Le langage trahit la pensée ?
    1497 mots | 6 pages
  • Le langage trahit -il la pensée
    1407 mots | 6 pages
  • Corrige bac philo sur le langage
    1420 mots | 6 pages
  • Dissertation Philo
    1032 mots | 5 pages
  • Le langage est-il un instrument
    1022 mots | 5 pages
  • Le langageg trahit-il la pensée
    710 mots | 3 pages