Le langage

Pages: 64 (15820 mots) Publié le: 3 janvier 2014
Le langage

Introduction

Qu’est-ce que le langage ? Réponse facile : Un moyen de communiquer, aussi bien les pensées que les sentiments. En ce sens, les animaux ont un langage, car eux aussi sont capables de communiquer, au moins dans une certaine mesure. Voici donc une première question : le langage humain est-il essentiellement différent du langage animal, ou est-il au fond la même chose ?Pour répondre à cette question, il faut se pencher de plus près sur le langage pour comprendre la différence entre le langage humain et le langage animal.

I. Le langage est-il le propre de l’homme ?

A. Typologie des « signes »

On peut distinguer quatre types de signes :
(1) indice : ex : fumée-feu ; éclair-orage. Dans ce cas il y a un lien naturel entre les deux termes qui fonde lerapport de signification.
(2) signal : ex : cri-danger ; cloche-repas. Ici, le lien entre le signifiant et le signifié est arbitraire (conventionnel).
(3) symbole : ex : la balance est le symbole de la justice. Le symbole repose sur la ressemblance entre le symbole et ce qui est symbolisé.
(4) signe : ex : le mot est le signe de la chose.

B. L’arbitraire du signe

Contrairement au symbole,le signe ne ressemble généralement pas à la chose. Il n’y a aucune ressemblance entre le mot « chat » ou le son [cha] et l’animal à moustaches et poils qui traîne dans le salon. C’est ce qu’on appelle l’arbitraire du signe. On dit que le rapport entre le signifiant et le signifié est immotivé. La preuve, c’est que différentes langues utilisent des mots qui ne se ressemblent pas du tout poursignifier les mêmes choses. Par exemple, en français on dit vache, en anglais cow. Le peintre surréaliste René Magritte s’est amusé à illustrer cet aspect du langage dans des tableaux qui associent mots et choses de manière arbitraire.
On peut penser que les mots, à l’origine, n’étaient pas arbitraires, que les premiers mots ressemblaient aux choses qu’ils désignaient. Par l’étymologie, on peutchercher la trace de cet « âge d’or » où les mots ressemblaient aux choses. Par exemple, le « s » de « serpent » révèle peut-être une telle origine. Mais il faut bien reconnaître que cette ressemblance entre les mots et les choses est aujourd’hui perdue, sauf peut-être pour les onomatopées (et encore : les anglais disent « cock-a-doodle-doo » pour signifier le chant du coq). Parfois, ironie du sort, lerapport est même inversé, au grand désespoir du poète : ainsi Mallarmé remarque que le mot « jour » a une sonorité sombre alors que « nuit » sonne lumineux.
Toutefois, cette particularité du signe ne saurait être ce qui distingue le langage humain du langage animal, puisque les signes utilisés par les animaux (cri du corbeau, etc.) sont aussi immotivés.

C. La double articulation du langageUn premier point qui permet de distinguer véritablement le langage humain du langage animal est la double articulation du langage humain. Une expression signifiante, chez l’homme (par exemple une phrase), peut se décomposer en mots et en lettres, mais surtout en monèmes (on parle aussi de morphèmes) et en phonèmes. Les monèmes sont les unités significatives minimales. Par exemple, « rembarquons »contient quatre monèmes : r-em-barqu-ons. « Au fur et à mesure », au contraire, est constitué d’un seul monème, car cette expression qui signifie « progressivement » ne s’analyse pas en significations partielles qui contribuent à cette signification générale. Chaque monème, à son tour, peut s’analyser en phonèmes. Les phonèmes sont les unités sonores minimales. Dans notre exemple, le monème « barqu» est composé de quatre phonèmes : b, a, r, qu. La définition des phonèmes dépend de chaque langue : chaque langue découpe dans les sons des limites significatives. Par exemple, en français le jota espagnol, le r et le r roulé forment un seul phonème, r. En revanche, en espagnol on distingue le jota du r.
Cette double articulation distingue le langage humain des langages animaux : dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Langage c
  • le langage
  • Le langage
  • Langage c++
  • Le langage
  • Le langage
  • Le langage
  • Langage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !