Le mélange des genres dans l'écume des jours

Pages: 8 (1941 mots) Publié le: 25 juillet 2010
Un roman à la frontière entre plusieurs genres

➢ Un roman merveilleux : le merveilleux se caractérise par des propriétés magiques qui échappent au monde réel sans pour autant surprendre les personnages. C’est le cas de L’écume des jours puisque ce roman présente un univers qui est régi par des lois non réalistes mais cohérentes, elles brutalisent notre conception de la logique mais nesurprennent en aucune manière les personnages. Aspects merveilleux :
- dégradation de l’appartement.
- dégradation de la ville.
- présence des souris : elles sont douées de raison, elles ne parlent pas avec les êtres humains, mais peuvent parler avec des autres animaux. Une souris grise à moustaches noires s’entretient avec un chat à la fin du roman (chap 68). Ellescomprennent le langage des hommes et leur répondent par des gestes (pp. 57-58). Elles manifestent leurs sentiments (p. 22 / p. 300). Cette humanisation des souris fait référence à Mickey et Minnie créés par Walt Disney en 1930.
Le merveilleux permet un rapprochement entre l’humain et l’animal et plus largement la conciliation entre certains contraires qui s’opposent dans la nature. Le paysage duvoyage de noces (chap 26) associe par exemple tous les climats et toutes les saisons.
Le monde magique réalise donc les désirs des personnages et assure leur bien-être. Mais le merveilleux ne suffit pas à lui seul pour caractériser L’écume des jours.
➢ Un roman fantastique : il consiste en une intrusion inquiétante dans le monde réel. Il apparaît à chaque fois qu’un bouleversementaffecte le monde réel et laisse les personnages dans l’incompréhension et le malheur. Même si ce roman semble plutôt appartenir au genre merveilleux, divers éléments le font basculer vers le fantastique. Il y a tout d’abord un fort contraste entre le monde réel et le monde féerique. Si les personnages ne sont pas inquiétés par les règles qui régissent leur univers, le lecteur l’est par contre. Deplus la fin du récit fait immanquablement penser au fantastique puisqu’il ne s’agit pas d’une fin heureuse. Le roman semble donc commencer dans un univers merveilleux qui glisse petit à petit vers le fantastique. Le passage de l’un à l’autre est perceptible au moment où le merveilleux commence à devenir inquiétant de par l’agressivité de la nature notamment.
➢ Un roman d’amour, un conte : lethème central de ce roman reste l’amour, le mélange de merveilleux avec ce thème permet donc de l’associer à un conte. Toutes les étapes du sentiment amoureux sont décrites. De plus, ce roman n’est pas psychologique dans la mesure où les personnages, tout comme dans un conte, possèdent peu d’épaisseur. Ils sont schématisés et les aspirations ne varient pas. Ce roman ne s’assimile cependant pascomplètement au conte traditionnel car il finit mal, alors que le conte se termine toujours par un événement heureux comme un mariage ou une naissance. Le début de l’œuvre se présente comme un conte enchanteur qui bascule ensuite irrémédiablement dans un univers maléfique. Le bonheur supposé du couple au début de l’ouvrage n’est donc qu’une utopie.
➢ Un roman d’amour courtois : le thème central deces romans est l’affrontement entre deux conceptions de la vie :
- l’amour passion
- le conformisme social qui réprouve cet amour
Un chevalier aime par exemple l’épouse du roi. L’amour courtois est donc socialement inadmissible. Dans les romans courtois, l’amour est toujours fatal quand il est consommé. L’écume des jours semble être un conte de fées qui a intégré laconception courtoise de l’amour, un amour nécessairement malheureux puisqu’il a été consommé.
Cependant, dans un roman courtois, c’est habituellement la société qui fait obstacle au bonheur des amants. Ici l’obstacle est intérieur aux personnages. La passion, même ici sans entrave sociale est vouée à la mort. Raison pour laquelle sans doute, le conte de fées se termine mal.
➢ Une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le mélange des genres
  • L'écume des jours
  • L'écume des jours
  • L'écume des jours
  • L'écume des jours
  • L'ecume des jours
  • l'écume des jours
  • L'écume des jours

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !