Le marché de la bière en france, brasseur d’innovations

Pages: 5 (1207 mots) Publié le: 31 mars 2011
Le marché de la bière en France, brasseur d’innovations.
Cinquième pays producteur européen de bières en Europe, la France a
produit plus de 16.8 millions d’hectolitres en 20041, et enregistré un chiffre d’affaires
de plus de 2 milliards d’euros, représentant environ 4 500 emplois directs. La
Brasserie française se structure essentiellement autour de trois grands groupes
étrangers,Kronenbourg (Royaume-Uni ; qui domine le marché), Heineken (Pays-
Bas) et InBev (Belgique-Brésil), qui représentent à eux seuls 85% du marché. A côté
de ces géants de la bière, le marché compte près de 200 micro-brasseries. Ces
dernières sont réparties un peu partout sur le territoire, et la plupart a vu le jour après
1990, hormis pour celles déjà présentes dans les régions du Nord et de l’Est (régionsfortes d’une grande tradition brassicole). Ce phénomène des « micro-brasseries » est
en fait mondial et a vu son origine aux Etats-Unis qui en comptent déjà près de 700
sur son territoire. L'Europe s'y est mise un peu plus tard et la France découvre
actuellement ce phénomène. On compterait cette année une centaine de microbrasseries
à travers l'Hexagone, la plus ancienne étant la Brasseriedes deux rivières
à Morlaix, en Bretagne, créée il y a une quinzaine d'années par deux employés de
banque2. Ainsi, actuellement, « de Bretagne à Rhône-Alpes, en passant par
l’Aquitaine et Provence-Alpes-Côte d’Azur, toutes les régions françaises fermentent
de l’orge3 ». D’ailleurs, les régions brassicoles ne sont plus forcément les plus
pourvoyeuses de micro-brasseries ; la Bretagne parexemple domine en volume
cette micro-production avec 40 000 hl contre 36 000 hl dans le Nord. Les motivations
invoquées par ces micro-brasseurs, pour expliquer cet engouement sont, le plus
souvent, la passion pour le produit et le métier traditionnel qui l’accompagne, et/ou la
volonté de valoriser un patrimoine ou une région. D’où l’importance de ces créations
en Bretagne, au Pays Basque, enArdèche ou encore en Corse…Mais aussi
l’originalité des bières que ces nouvelles brasseries proposent : de la bière bretonne
au Chouchen à la bière ch’ti à la chicorée, en passant par la bière sancerroise à la
lentille verte du Berry ou encore à la mirabelle en Lorraine…Ce qui renforcent ainsi
leur identité régionale, et valorisent la richesse du territoire français.

Mais cet élan plus ou moinsrécent pour l’activité brassicole ne reflète pourtant
pas une tendance similaire au niveau de la consommation qui représentait en 2004,
20.2 millions d’hectolitres. En effet, contrairement aux idées reçues, la France est
l’avant dernier pays consommateur de bière d’Europe, avec 33.7 litres par an et par
habitant pour la même année. Ce qui est très loin des 118 litres irlandais et des 117
litresallemands1. Le marché de la bière a diminué de 25% en 25 ans, s’expliquant
d’une part par la diminution générale de la consommation d’alcool en France depuis
1960 et d’autre part, par une consommation se dirigeant davantage vers le vin (60%)
et les spiritueux (25%), la bière ne représentant alors que 15% de la consommation
d’alcool. La réglementation sur les consommations d’alcool qui est miseen place en
France, avec notamment le durcissement de la loi au début de l’année 2005, ainsi
que la multiplication, ces dernières années, des campagnes de communication
contre la consommation d’alcool, explique en grande partie cette baisse. Une étude
réalisée par TNS Sofres4 en juin 2005, à la demande de Kronenbourg, le confirme et
montre notamment que la prise de conscience touche aussiles conducteurs, dont
68% avouent être « plus vigilants et sensibles » au problème de l’alcool au volant
qu’il y a un an. Il ressort également de cette étude qu’alors que 47% des
consommateurs (soit 30% de l’échantillon) demeurent attachés au taux moyen actuel
de 5 degrés, 40% des français se prononcent en faveur d’un taux d’alcool compris
entre 1 et 4 degrés (les 12% restants prônant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Marché de la bière en france
  • Analyse du marché de la bière en france
  • Analyse du marché de la bière en france
  • Etude de marché de la bière en france
  • Marché de la bière en france
  • Étude de marché sur la bière en france
  • Le marché de la biere en france
  • Heineken entreprise le marché de la bière en france

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !