Le marché obligataire

Pages: 52 (12794 mots) Publié le: 26 août 2013
PREMIERE PARTIE :





LES OUTILS D’AIDE A LA DECISION



























1°) Les Outils propres aux caractéristiques obligataires



Pour analyser le marché obligataire, le facteur prix est essentiel mais doit s’accompagner d’outils supplémentaires afin d’appréhender correctement les obligations. Le premieroutil indispensable est appelé rendement actuariel. Celui-ci présente des avantages et des inconvénients.

I) Le taux de rendement actuariel




A) définition

Le taux de rendement actuariel est le taux qui rend égal le prix d’une obligation et la va leur actuelle de ses paiements futurs. Celui-ci dépend avant tout des caractéristiques propres à l’obligation : le prix (P), ladurée de vie (n), le montant du coupon annuel (C). Dès lors, le taux de rendement actuariel (Y) peut être calculé de la façon suivante :

P= C/(1+Y)+ C/(1+y)^2+…+C/(1+y)^n.

Exemple : Une obligation achetée in fine le lendemain de son échéance détient les critères suivants :
Prix : 110%
Maturité finale : 10 ans.
Coupon annuel : 12%

110= 12/ (1+y) +12/ (1+y)^2+…+ (12+100)/(1+y)^10
y= 10,35%

Afin que cette équation soit vérifiée, il faut que les paiements provenant de l’obligation soient séparés par la même période de temps. Les avantages de cet outil sont qu’il est assez simple à calculer, représentatif des caractéristiques élémentaires d’une obligation, unique et toujours positif.



Les autres taux de rendement :

Même si le taux de rendementactuariel soit utilisé par la majorité des gérants obligataires, il existe d’autres modes de calcul de rendement. Le rendement courant permet de calculer le flux monétaire dégagé par un investissement obligataire en rapportant le coupon versé part le titre sur son prix.

Rendement courant = Coupon / Prix.

De son côté, le taux de rendement Japonais permet de définir la plus ou moins valueréalisée par l’investisseur en fonction du coupon, et du cours de l’obligation par rapport à son pair.
Cette méthode est désormais rarement utilisée. En effet, celle-ci peut s’avérer dangereuse dans l’interprétation du mode de calcul mis en place par les courtiers japonais.

B) Calcul

Le calcul du taux de rendement actuariel doit permettre d’estimer tous les types d’obligations, qu’ellessoient remboursable in fine ou pas. Lorsqu’un emprunt est remboursable avant l’échéance finale, le calcul des flux futurs proposé par l’obligation recouvre à la fois les intérêts et le principal.

P(o)= ∑ CFi / (1+y) ^ i =) CFi = Paiement reçu à l’échéance i.



Si l’on prend une obligation détenant les mêmes critères que la précédente,en changeant un seul détail : les remboursements annuels sont identiques à chaque période; on obtient alors cette équation
110= 12+10/(1+y)+10.8+10/(1+y)^2…+1.2+10/(1+y)^10

Y= 9,45%

On observe que le taux de rendement actuariel est différent de celui calculé précédemment. Des obligations dont les caractéristiques sont égales mais qui ne disposent pas du même dispositif de remboursementse retrouvent par ailleurs avec des taux de rendements actuariels indépendants.
De plus, il est également possible de calculer le taux de rendement actuariel en cas de remboursement anticipé par l’émetteur. Dans ce cas précis, le prix d’émission ainsi que les modalités doivent intervenir dans le contrat d’émission. Cependant le taux de rendement est alors généralement inférieur à ce qu’ildevait être à l’origine.


C) La légitimité du calcul actuariel

La règle du taux équivalent annuel est d’application générale en Europe Continentale et sur le marché international. Elle exige que le calcul du taux actuariel d’une obligation, versant un coupon tous les six mois, doive être modifiée et ramenée en base annuelle. Dès lors, on dispose de la formule de conversion suivante :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les marchés obligataires
  • marché obligataire
  • Marché obligataire
  • March mon taire et obligataire Marocain
  • Marchés monétaire et obligataire marocain : modélisation avec spss des spreads de taux
  • Emprunt obligataire
  • Gestion obligataire
  • Les emprunts obligataires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !