Le misanthrope

4351 mots 18 pages
Le Misanthrope – Molière
Le but de notre document est de vous présenter la critique que Molière à fait de la société bourgeoise du XVIIème siècle – de la préciosité – au travers de sa pièce intitulée Le Misanthrope. Toute la pièce reflète les points de vue de la vérité et du mensonge, de l’hypocrisie, de la civilité et de la franchise. Nous allons donc commencer par définir la préciosité et les salons de ce siècle. Ensuite nous montrerons ces différents points de vue cités présents dans la pièce. Et pour terminer, nous avons trouvé intéressant d’analyser plus précisément la scène 4 de l’acte II – scène des portraits – qui illustre parfaitement l’hypocrisie et la fausseté de cette société.
Histoire et définitions des salons et de la préciosité : Molière est un auteur qui s’est surtout attaché à décrire les milieux bourgeois de son époque, milieux qu’il connaissait bien. Il essaie de voir le fond de la nature humaine, étudie les caractères et les modes de fonctionnement de cette société. (Précis d’Histoire de la littérature française Masson) Au XVIIème siècle apparaît un mouvement culturel et un courant littéraire nouveau: le courant « précieux » (qui s’apparente à l’euphuisme anglais, au marinisme italien, au gongorisme ou conceptisme espagnols) et qui repose sur la volonté de se distinguer par la pureté du langage, par l’élégance de la tenue et la dignité des mœurs. C’est un mouvement raffiné à l’extrême. Les Précieux se retrouvent dans des salons littéraires. On y lit, débat, on s’y amuse, on s’y adonne à toutes sortes de jeux et de plaisanteries. Ces salons sont tenus par des femmes et pour y accéder on doit avoir une noblesse de sang ou une noblesse de l’âme. Les plus importants sont en France ceux de Madame de Rambouillet et de Madame de Scudéry. Ces salons vont influencer les auteurs de l’époque par la pratique du portrait littéraire, de la maxime, de la lettre et ainsi favoriser un renouvellement de la littérature. A l’époque de

en relation

  • le misanthrope
    1273 mots | 6 pages
  • Misanthrope
    1033 mots | 5 pages
  • Le misanthrope
    673 mots | 3 pages
  • Le misanthrope
    1248 mots | 5 pages
  • Misanthrope
    1074 mots | 5 pages
  • Le misanthrope
    2110 mots | 9 pages
  • Le misanthrope
    1274 mots | 6 pages
  • Le misanthrope
    1163 mots | 5 pages
  • Le misanthrope
    3346 mots | 14 pages
  • Misanthrope
    2420 mots | 10 pages