Le modèle capitaliste allemand

1628 mots 7 pages
Le modèle Capitaliste Allemand : Force et Faiblesse

Le Modèle allemand a été fondé après la seconde guerre mondiale sur la base de l'économie sociale de marché. Il place les entreprises au cœur de la stratégie économique et de l'intégration sociale. La croissance économique et le niveau de consommation dépendent très majoritairement de leur compétitivité. Ce modèle s'incarne par le Mittelsand qui est un réseau d'entreprises compétitives de taille moyenne tournées vers des stratégies a long terme. Au début des années 2000, l'Allemagne, "homme malade" de l'Europe, doit absorber le choc de la réunification. Les autorités allemandes ont alors adopté de nombreuses mesures comme la réforme de l'assurance-maladie en 2003, l'introduction d'une TVA sociale en 2007 et les lois Hartz sur le marché du travail à partir de 2003 (Elles ont rendu beaucoup plus flexible le marché de l'emploi : simplification des procédures de licenciements, modérations salariales et réductions des indemnités de chômage) Des accords de compétitivité ont été conclus au sein des entreprises, entraînant une politique de modération salariale conditionnée le plus souvent par le maintien de l'emploi et le renoncement à des plans de délocalisation. Ces mesures ont permis de restaurer voire de renforcer les atouts structurels de l'économie allemande, mais aussi d'accentuer certaines fragilités.

Sommaire
I- Comprendre le succès du modèle capitaliste allemand 2
II- Les forces du modèle capitaliste allemand 3
1- La compétitivité de ses entreprises. 3
2- Le faible taux de chômage dû à une main d'oeuvre accessible 3
III- Les limites du modèle 4
1- Dépendante du reste du monde 4
2- Un pays différent 4
3- Inégalités 4
4- Vieillissement de la population 5

I - Comprendre le succès du modèle capitaliste allemand

Pour comprendre le succès du modèle capitaliste allemand, il est nécessaire de comparer l'Allemagne et la France. Nulle part ailleurs dans le monde un couple d'Etats ne

en relation

  • Unité et diversité du capitalisme
    2582 mots | 11 pages
  • L'ethique protestante et l'esprit du capitalisme
    1374 mots | 6 pages
  • Peut on parler de capitalisme au singulier ?
    1730 mots | 7 pages
  • L'allemagne dans la guerre froide
    1272 mots | 6 pages
  • La sociale-démocratie allemande de 1875 à nos jours (2005).
    2945 mots | 12 pages
  • Guerre froide
    1948 mots | 8 pages
  • Capitalisme
    9100 mots | 37 pages
  • Philosophie : karl marx - travail salarié et capital
    615 mots | 3 pages
  • La guerre froide
    5270 mots | 22 pages
  • Mes articles "3"
    3169 mots | 13 pages