Le positivisme

Pages: 5 (1152 mots) Publié le: 24 février 2013
LE POSITIVISME d’AUGUSTE COMTE, La sociologie de l’unité humaine et sociale
I- Éléments biographiques
Né à Montpellier en 1798 et mort à paris en 1857, Philosophe français, fondateur de l’école positiviste, il était secrétaire de Saint Simon, de 1817 à 1824. Entre 1830-1842 son cours de philosophie positive.
Son système est fondé sur une réflexion historique selon laquelle l’esprit humain,dans chaque civilisation comme dans chaque individu, passe nécessairement par des stades. A l’âge positif, il n’y a qu’une maxime absolue, c’est qu’il n’y a rien d’absolu. L’objectif d’Auguste comte était de proposer une réorganisation spirituelle de la société. Pour lui le malaise social dépendait de l’anarchie spirituelle et non pas de l’anarchie temporelle. Il faut penser à la partie théoriqueavant d’aborder la pratique. Une telle action théorique peut être confiée à l’ensemble du corps scientifique, aux savants positifs.
Afin de réorganiser la société, auguste comte pousse le peuple au travail en vue d’appliquer la théorie positive pour concevoir un nouveau système social correspondant à l’état actuel des lumières. Le positivisme: La vérification des connaissances est l’unique critèrede vérité. Le positivisme d’Auguste Comte repose sur deux affirmations essentielles: nous ne pouvons pas atteindre les choses en elles mêmes, c’est sur les phénomènes que nous pouvons porter des jugements certains ayant une valeur universelle.
II- La généralisation et l’échelle encyclopédique
Le pilier central du positivisme et de la classification des sciences est la célèbre loi des trois étatsde la connaissance théorique. Chaque branche de nos connaissances est assujettie dans sa marche à cette loi des trois états:
1- État théologique ou fictif
2- État métaphysique ou abstrait
3- État scientifique ou positif
a- État théologique: nécessaire parce qu’il est le seul moyen de liaison possible. Mais il est imparfait parce qu’il ne permet pas l’observation des faits. On s’imagine desidées surnaturelles mais qui permet d’aller plus loin. Les recherches sont dirigées vers les connaissances absolues
2
b- État métaphysique: destiné à servir de charnière entre le1èr et le 3ème. Au fond c’est simple modification du premier. Les agents surnaturels sont remplacés par des forces abstraites, véritables entités inhérentes aux divers être du monde, et conçues comme capables d’engendrer parelles mêmes tous les phénomènes observés.
c- État positif : c’est la phase du renoncement à la recherche de l’origine de l’univers et à connaître les causes intimes des phénomènes, pour s’attacher uniquement à découvrir, par l’usage combiné du raisonnement et de l’observation, leurs lois effectives, c’est-à-dire leurs relations invariables de succession et de similitude
C’est le modèledéfinitif de toute science. C’est un état qui lie les faits d’après des règles ou des lois générales d’un ordre entièrement positif. Les idées ne sont que de simples faits qui deviennent avec le temps des principes. L’esprit positif est directement social. Pour lui l’homme proprement dit n’existe pas, il ne peut exister que l’humanité, puisque tout notre développement est dû à la société. Si l’idée desociété semble être une abstraction à notre intelligence c’est essentiellement parce que c’est à l’individu qu’appartient un tel caractère. Le nouveau système de relations sociales sera assuré par l’action d’éducation permanente et de gouvernement de l’opinion exercée par les détenteurs du « pouvoir spirituel » : les savants, surtout les spécialistes des généralités notamment les sociologues,détenteurs du savoir appelé à résoudre tous les problèmes.
Auguste Comte suppose que la sociologie se fonde en deux parties : statique et dynamique. La statique sociale est conçue comme l’analyse approfondie et développée de l’ensemble des conditions quelconques d’existence communes à toutes sociétés. Il s’agit de prendre pour objet ce qui dure, ce qui est permanent en tentant d’isoler la structure...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • positivisme
  • le positivisme
  • Le positivisme et le naturalisme
  • Ayer et le positivisme
  • Sociologie, le positivisme
  • Positivisme juridique
  • Trois états stables du positivisme
  • Étude de document positivisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !