Le pouvoir politique – notion

562 mots 3 pages
Le Pouvoir Politique – Notion
1/ Le Pouvoir Politique
Définition :
• Étymologiquement : c’est le pouvoir dans la cité, dans l’Etat.
• C’est le pouvoir de prévision, d’impulsion, de décision et de coordination qui appartient à l’appareil dirigeant du pays, en principe de l’Etat, c’est-à-dire aux gouvernants (organes exécutifs essentiellement) et qui permet de déterminer et de conduire la politique nationale.
Caractères :
• C’est un phénomène d’autorité. Donc, il nécessite une double relation : commandementet obéissance. C’est pourquoi on distingue les gouvernants (à qui le pouvoir est dévolu) qui commandent des gouvernés qui obéissent.
• Il est contraignant. La contrainte matérielle sert, non pas à fonder le pouvoir, mais à le maintenir.
• Il est initial car tout part des dirigeants.
• Il a une vocation globale. L’autorité du pouvoir politique s’applique à tous et peut porter sur tous les domaines. Ex : économie, social, enseignement, … c’est ce qui permet de le distinguer d’autres phénomènes d’autorité.
Aujourd’hui, le pouvoir politique est institutionnalisé c’est-à-dire qu’il s’est dissocié de la personne des gouvernants pour se porter sur une entité qui lui sert de support, soit l’Etat (depuis le XVe siècle). Cette évolution est capitale car les dirigeants n’ont de compétences qu’en raison de leurs fonctions, ils ne sont que dépositaires provisoires du pouvoir. La légitimité les dépasse et leur survie.
2/ Le problème des contre-pouvoirs
Définition :
• Centres organisés de décisions, de contrôle, d’intérêts ou d’influence qui, par leur seule existence ou par leur action ont pour effet de limiter la puissance de l’appareil dirigeant de l’Etat.
Utilité :
• Eviter l’omnipotence du pouvoir soit en participant directement à l’exercice du pouvoir soit en se situant à l’extérieur du pouvoir mais en l’influençant.
• Il permet un équilibre favorable aux droits et libertés des gouvernés.
• Ils sont présents dans les régimes pluralistes et inexistants dans

en relation

  • 1 Le Pouvoir
    2473 mots | 10 pages
  • Introduction à la science politique
    1125 mots | 5 pages
  • Le pouvoir est il necessairement politique
    555 mots | 3 pages
  • objet du cours société et vie politique
    1069 mots | 5 pages
  • Le pouvoir
    4767 mots | 20 pages
  • Le fédéralisme aujourd'hui
    2739 mots | 11 pages
  • Société et vie politique
    5207 mots | 21 pages
  • Georges burdeau : « l’état, support du pouvoir politique » dans, l’état,
    633 mots | 3 pages
  • sciences po
    1553 mots | 7 pages
  • La democratie et la separation des pouvoir
    1626 mots | 7 pages