Le pouvoir royal

1529 mots 7 pages
Conception du pouvoir royal sous les dynasties franques

Le pouvoir est la capacité légale de faire une chose. Au sens contemporain du terme cela désigne la puissance politique qui gouverne un État, autorité à laquelle est soumise chaque citoyen. Le Roi Franc est le seul roi Chrétien de tous l’Occident, à la mort de Clovis en 511, pratiquement toute la Gaulle romaine sera sous la domination Franque. C’est là qu’est créé le Regnum Francorum. La période du haut moyen âge correspond aux dynasties franques on voit apparaitre deux sortes de royauté. De 481 à 751 se sont les Mérovingiens qui sont au pouvoir puis de 751 à 987 commence le règne des Carolingiens. La nature du pouvoir sous les mérovingiens se caractérise par un pouvoir de nature personnelle et patrimoniale à l’inverse on assiste à une hiérarchisation et à l’apparition d’un idéal de gouvernement sous les Carolingiens. Sous les mérovingiens le pouvoir des rois n’est plus l’expression d’une magistrature publique placée au service de l’intérêt commun. Sous les carolingiens une nouvelle conception du pouvoir apparait de part des apports tel que le sacre de Charlemagne ou encore la restauration de l’empire .Dans la période haut moyen âge l’intérêt réside dans la rencontre entre les coutumes barbares et la tradition romaine qui persiste en Gaulle, on constate aussi que l’église joue un rôle important. En effet celle-ci est déjà dotée d’une hiérarchie structurée et de doctrine déjà bien ancrée son rôle va s’agrandir notamment grâce à un événement qui est le baptême de Clovis et de la conversion du peuple franc. Il est nécessaire de se demander comment les monarchies franques concevaient le pouvoir il convient alors d’envisager le pouvoir sous les mérovingiens (I) sans omettre de préciser comment cela se passer sous les carolingiens (II).

I- Conception du pouvoir sous les Mérovingiens
Le pouvoir apparait comme un pouvoir personnel et patrimonial on voit aussi disparaitre la notion même d’état.

A-

en relation

  • Pouvoir royal
    442 mots | 2 pages
  • Pouvoir royal
    2953 mots | 12 pages
  • Le pouvoir royal de légiferer
    430 mots | 2 pages
  • Le pouvoir législatif royal
    1817 mots | 8 pages
  • Les relais du pouvoir royal
    691 mots | 3 pages
  • Pouvoir royal en france
    776 mots | 4 pages
  • Le pouvoir royal au xvième siècle
    2385 mots | 10 pages
  • Le pouvoir royal sous les carolingiens
    1123 mots | 5 pages
  • La pratique absolutiste du pouvoir royal
    438 mots | 2 pages
  • L’exaltation du pouvoir royal par les évêques
    1945 mots | 8 pages