Le principe de légalité

Pages: 54 (13428 mots) Publié le: 20 novembre 2010
Approche générale de l’administration =
L’administration vient du latin administraré (servir) d’où l’administration est une fonction au service d’une certaine mission ou on s’attache à une finalité de l’administration qui principalement est dirigée vers l’intérêt général. Par ex, la police sert à protéger l’ordre public, dans sa finalité publique. Mais la conception de l’intérêt G a évolue etdonc le rôle de l’administration aussi.
Depuis la révolution, la France est passée d’un état libéral (l’état gendarme) jusqu’au 19ème s replie sur des fonctions régaliennes (défense, police, justice) a un état providence après la 1e guerre mondiale, car l’état a du reconstruire, participer à l’effort de guerre et puis aussi sous l’influence des idées socialisantes. Ainsi aux missionstraditionnelles de l’état, d’autres vont apparaitre, instruire, prendre en charge la santé, la famille, les assurances sociales, la culture, le sport…. Elles sont nouvelles et progressent dans les années 30.
Au sens fonctionnel du mot, l’administration va déboucher, donner naissance a une notion récurrente, la notion de service public qui peut être conçu comme l’activité indispensable à la vie en sociétéet non rentable financièrement.

Approche organique =
On désigne l’administration comme une structure globale ou ensemble d’institutions qui vont prendre en charge les missions de l’administration.
Quant à la source de l’administration est constitutionnelle. Dans l’état existe 3 fonctions (législatif, exécutif et judiciaire). Il existe une autre fonction servante qui prépare la mise enœuvre quotidienne des décisions politiques. Cette fonction va agir en émettant des actes juridiques subordonnés ou en exécutant des prestations matérielles (instruire, transporter par ex). Cette fonction est forcement subordonné car nous vivons en démocratie, seul peut agir celui qui est légitime avec le vote. Art 20 de la constitution qui précise que le gouvernement dispose de l’administration. ladistinction entre le politique et l’administration n’est pas toujours simple car certaines autorités politiques sont aussi des autorités administratives.
La forme de cette administration se présente comme l’ensemble des personnes morales de droit public prenant en charge les activités administratives. On peut distinguer les autorités administratives, c’est-à-dire celles qui ont un pouvoir dedécision (ex : ministre, maire) et puis les agents qui ne font qu’exécuter les décisions. Cette définition est insuffisante car du fait de l’interventionnisme de l’état, des personnes privées exercent des missions d’intérêt général, qui sont qualifiées d’administrative.

Le droit administratif apparait comme un ensemble de règles juridiques particulières appliquées par un juge spécifique. Lesrègles sont inspirées par des finalité qui correspondent a des activités sociales d’intérêt G, notamment comme la police et les services publics, et qui se traduisent par l’édiction d’actes juridiques particuliers. L’ensemble de l’activité pouvant engager, quand elle commet un dommage, la responsabilité de l’administration.

Chapitre 1 : le principe de légalité.

Pour comprendre comment le jugecontrôle l’action administrative, il faut définir le juge. Ensuite il faut exposer quelles sont les normes utilisées par le juge pour soumettre l’action administrative. Et enfin, il faut étudier sur les techniques de son contrôle lorsqu’il applique le principe de légalité.

Section 1 : la justice administrative.

§1 : La création d’un juge administratif

A) De la genèse à l’indépendance1) Le principe de séparation des autorités administratives et judiciaires

Le premier trait remonte à 1790. A cette époque, la constituante rejette l’idée qu’il y ait des tribunaux administratifs spéciaux mais rejette aussi la compétence du juge judiciaire pour les litiges de l’administration. Ce double rejet va faire naitre le principe de séparation des autorités administratives et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le principe de légalité
  • Le principe de la légalité
  • Principe de légalité
  • Le principe de légalité
  • Principe de légalité
  • Le principe de légalité
  • Le principe de légalité
  • Le principe de légalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !