Le printemps arabe, révolution 2.0?

Pages: 10 (2468 mots) Publié le: 25 février 2014


LE PRINTEMPS ARABE, UNE RÉVOLUTION 2.0 ?
L’IMPLICATION DES MÉDIAS SOCIAUX AU CŒUR DU PRINTEMPS ARABE.


Nul n’est dupe en ce qui concerne l’implication des médias sociaux au cœur de la série de révolutions au Moyen-Orient et en Afrique du Sud que l’on surnomme le «Printemps arabe», mais est-il juste d’affirmer horsde tout doute que le chamboulement du monde arabe est le fruit d’une révolution 2.0 ? Dans cet essai critique, je tenterai de mettre en lumière cette problématique et d’établir un parallèle entre les paradigmes de la communication médiatique et les révolutions entamées en Tunisie le 17 décembre 2010.
Tout d’abord, étant sous la gouvernance de régimes de types autoritaire, les pays du monde araben’auraient pu renverser les gouvernements au pouvoir sans l’effervescence des médias sociaux. En effet, sans l’existence du cyberespace comme lieu commun de rassemblements immatériels, il aurait été difficile, voir impossible pour les populations arabes d’organiser un mouvement contestataire aussi imposant et fréquent, en raison du contrôle accru de l’autorité sur les différents canaux decommunication traditionnels. En effet, une caractéristique commune à l’ensemble des régimes de type autoritaire, tel qu’ils étaient présent au pouvoir en Tunisie et en Égypte, est qu’ils ont recours à une forte censure des moyens de communication. Ainsi, les gouvernements tunisien et égyptien, par exemple, avaient le contrôle sur l’ensemble du contenu médiatique diffusé par les médias traditionnels telque la radio, la télévision et la presse écrite.
L’information qui circulait alors était de nature très subjective et était souvent modelée, afin de renforcir le positionnement du gouvernement. Il est donc possible ici d’établir un lien avec l’idée de propagande fortement étudiée par Lasswell laquelle s’inscrit dans le paradigme des effets directs des médias sur les audiences. Or, au cœur decette théorie, Laswell soutient que l’audience est passive, alors qu’à mon avis, elle n’est pas soumise de nature, elle est contrainte à l’être et à le demeurer contre son gré. Dans ce contexte, les médias sociaux ont alors émergés en s’illustrant comme des moyens efficaces et accessibles pour remédier à la répression et à l’absence de liberté d’expression. «La propagande peut [fonctionner] si ellerentre en résonnance avec les attentes des populations auxquelles elles s’adressent. Cette analyse sur la propagande d’État s’applique également sur la propagande de milieux révolutionnaires.»1 Ainsi, selon moi, les révolutions démentent bien l’idée selon laquelle les audiences sont des récepteurs passifs, puisque si tel était le cas les individus ne revendiqueraient pas un renversement durégime, ils l’accepteraient et le subiraient sans broncher.
Par conséquent, l’émergence des nouvelles technologies de l’information apparues à l’époque de l’ère électrique, telle qu’imaginée par McHulan, a permis l’élaboration d’un canal communicationnel sans précédent : l’Internet. En cette époque où tout se déroule à vitesse accélérée, où l’on cherche à augmenter la productivité, la qualité et larapidité de façon exponentielle à moindre effort et moindre coût, la toile s’impose sans aucun doute comme la plateforme de communication la mieux adaptée, étant donné qu’elle permet un échange instantané de données et informations entre internautes, et ce à travers le monde entier.
Dans le contexte du Moyen-Orient, il est important de préciser que le monde Arabe n’est plus celui longtemps imaginépar les occidentaux, depuis l’effervescente ascension économique survenue grâce l’augmentation du prix du pétrole entre 2003 et 2008.2 Ainsi, la population arabe possède, au même titre que la population occidentale, un accès à une technologie de communication et de l’information moderne. De ce fait, une grande partie de la population a accès à Internet, possède des mobiles et est familière aux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La révolution du printemps arabe
  • Printemps arabe
  • Le printemps arabe
  • Printemps arabe
  • Printemps arabe
  • le printemps arabe
  • Printemps arabe
  • Le printemps arabe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !