Le rôle de la théorie en esthétique par morris weitz

Pages: 26 (6427 mots) Publié le: 13 janvier 2011
LE RÔLE DE LA THÉORIE EN ESTHÉTIQUE par Morris Weitz

La théorie a été au centre de l’esthétique et continue de préoccuper la philosophie de l’art. Son principal souci avoué demeure la détermination de la nature de l’art, une détermination qui soit formulable en une définition de l’art. Elle conçoit la définition comme l’énoncé des propriétés nécessaires et suffisantes de ce qui est défini ; etcet énoncé vise à être une affirmation vraie ou fausse quant à l’essence de l’art, à ce qui le caractérise et le distingue de toute autre chose. Toutes les grandes théories de l’art — Formalisme, Volontarisme, Emotivisme, Intellectualisme, Intuitionnisme, Organicisme — convergent dans la tentative d’énoncer les propriétés déterminantes de l’art. Chacune prétend être la vraie théorie pour avoirformulé correctement en une définition réelle la nature de l’art ; et chacune prétend que les autres sont fausses pour avoir négligé l’une ou l’autre propriété nécessaire ou suffisante. De nombreux théoriciens soutiennent que leur entreprise n’est pas un simple exercice intellectuel, mais une nécessité absolue pour toute compréhension de l’art et pour notre juste évaluation de celui-ci. A moins desavoir ce qu’est l’art, disent-ils, ce que sont ses propriétés nécessaires et suffisantes, nous ne pouvons pas y réagir adéquatement, ni dire pourquoi une œ uvre est bonne ou meilleure qu’une autre. Ainsi la théorie esthétique a-t-elle de l’importance non pas seulement en ellemême mais pour les fondements tant de l’appréciation que de la critique. Les philosophes, les critiques et même les artistesqui ont écrit sur l’art, s’accordent à penser que ce qui est premier en esthétique, c’est la théorie de la nature de l’art. La théorie esthétique, au sens d’une définition vraie ou d’un ensemble de propriétés nécessaires et suffisantes de l’art, est-elle possible ? L’histoire de l’esthétique, à elle seule, devrait ici nous arrêter. Car, en dépit du grand nombre de théories, nous ne semblons pasplus près du but aujourd’hui qu’on ne l’était au temps de Platon. Si chaque époque, chaque mouvement artistique, chaque philosophie de l’art, tentent toujours à nouveau d’asseoir l’idéal énoncé, c’est seulement pour que leur succède une théorie nouvelle ou révisée, enracinée, pour une part au moins, dans le rejet des précédentes. Même aujourd’hui, presque tous ceux qui sont intéressés par lesquestions d’esthétique sont encore profondément attachés à l’espoir que la théorie correcte de l’art va voir le jour. Il suffit d’examiner

28

PHILOSOPHIE ANALYTIQUE ET ESTHÉTIQUE

les innombrables nouveaux livres sur l’art qui proposent de nouvelles définitions ou, dans notre propre pays en particulier*, les manuels et les anthologies élémentaires, pour reconnaître combien est forte lapriorité accordée à la théorie de l’art. Dans le présent essai, je veux plaider pour le rejet de ce problème. Je veux montrer que la théorie — dans le sens classique invoqué — ne verra jamais le jour en esthétique et que nous ferions bien mieux, en tant que philosophes, de substituer à la question : « Quelle est la nature de l’art ? » d’autres questions, auxquelles les réponses nous procureront toute lacompréhension des arts à laquelle on puisse atteindre. J’entends montrer que les défauts des théories n’ont pas pour principal motif quelque difficulté légitime, comme par exemple la grande complexité de l’art, qui pourrait être palliée par le progrès de l’enquête et de la recherche. Leurs défauts de base résident, bien plutôt, dans une conception fondamentalement fausse de l’art. En pensant qu’unethéorie correcte est possible, la théorie esthétique — toute entière — est erronée dans son principe parce qu’elle mésinterprète radicalement la logique du concept d’art. Sa thèse principale : que l’« art » est susceptible d’une définition réelle ou de quelque genre de définition vraie, est fausse. Sa tentative de découvrir les propriétés nécessaires et suffisantes de l ’art est logiquement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Morris weitz
  • Article Théorie du complot / Rôle d internet
  • Morris
  • Esthétique
  • Esthétique
  • Esthetique
  • Willlliam Morris
  • Philip morris

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !