Le rôle de l'historien

983 mots 4 pages
Le rôle de l’historien est-il de juger ?
(entrée en matière) l’historien est avant tout homme, citoyen, mari, père, etc. en tant que tel, il juge, comme tout un chacun, ce qui correspond ou non à ses sentiments ou principes, moraux, politiques, etc.
(explication de la question par un éclaircissement des termes du sujet )Mais en tant qu’historien, doit-il juger ? Est-ce là son rôle ? Le rôle de quelqu’un définit l’ensemble des pratiques qu’il doit accomplir, et qu’on peut attendre de lui en raison de son statut. Quel est le rôle de l’historien ? Pourquoi devrait-il juger ? Le rôle de l’historien semble être, à première vue, de rendre compte du passé des sociétés humaines. Or, ce passé est largement fait de malheurs et d’abominations morales, et pousse donc fortement au jugement (négatif). Mais l’historien ne doit-il pas rester neutre, objectif, et éviter de juger ? Pourtant juger, cela ne se réduit pas au fait de donner son opinion subjective : il faudra d’une part distinguer jugement de valeur et jugement de fait, et d’autre part voir plus généralement en quel sens du mot un jugement peut être objectif.
(annonce du plan) Nous verrons que le rôle de l’historien n’est pas de juger au sens de jugement de valeur, mais de s’en tenir aux faits (I). Cela-dit, il doit aussi expliquer et interpréter les faits, ce qui induit une forme de jugement (II). Enfin, nous nous interrogerons sur le rôle de l’historien à l’égard des choix de société : ne doit-il pas prendre le rôle d’intellectuel et juger la politique à l’aune de sa connaissance de l’histoire ? Nous verrons (esquisserons) à quelles conditions il peut prendre ce rôle tout en restant objectif (III). I- le rôle de l’historien n’est pas de juger, au sens de jugement de valeur, mais de s’en tenir aux faits.
1-il ne doit pas faire preuve de subjectivité. Or, nos jugements de valeur semblent être toujours subjectifs.
2-il faut cependant remarquer que dans les faits, un historien peut prendre parti, donner

en relation

  • Le role de l'historien
    2104 mots | 9 pages
  • Le role de l'historien
    523 mots | 3 pages
  • Le rôle de l'historien est-il de juger ?
    818 mots | 4 pages
  • Le rôle de l'historien est-il de juger ?
    829 mots | 4 pages
  • Le role de l'historien est-il de juger?
    552 mots | 3 pages
  • Corrigé bac 2010 philo
    809 mots | 4 pages
  • Bergson commentaire historien
    1311 mots | 6 pages
  • Philosophie : y-a-t-il une vérité historique?
    3758 mots | 16 pages
  • Dissertation mémoire de l'historien
    2405 mots | 10 pages
  • Compte-rendu critique: bastien, pascal, l'éxécution publique à paris au xviiie siècle
    2701 mots | 11 pages