Le rapport vertical dans les interactions verbales

7425 mots 30 pages
rticChevé Nicolas Année 2O12/2013

Interactions Verbales (A. Croll)

Dossier de Validation :

Compte rendu sur un type d’interaction verbale

Sujet : Les relations verticales dans ou hiérarchique dans l’interaction

*1ère partie : Analyse Bibliographique

*2ème partie : Analyse pratique d’un extrait vidéo

1ère partie :
Etude du chapitre « Relations verticale : système des places » de l’œuvre Les interactions verbales de Catherine Kerbrat-Orecchioni
Beaucoup de termes tels que « Autorité », « rang » ou « dominance » renvoient à l’idée que dans une interaction les différents protagonistes possèdent des places différentes le long d’un axe verticale qui structure les différentes relations. Il y a deux types de places : la position haute qui symbolise la domination et la position basse qui renvoie à la soumission.
Mais ces places sont graduelles ; tout comme dans les relations horizontales mais ici elles sont, à l’inverse dissymétriques. Et cette inégalité se créé par l’utilisation d’éléments qui insistent sur cette hiérarchie comme peut l’être l’utilisation à sens unique du « tu » et du « vous » (marque de respect pour le « vous »)
Ce rapport dépend de différents facteurs, aussi bien internes qu’externes. Il existe tout d’abord un certain nombre d’interactions « inégalitaires » de par leurs contextes, comme le rapport maître/élève ou adulte/enfant qui montre que ces rapports dépendent de facteurs contextuels tel que l’âge, le sexe ou encore le statut voir des caractères plus personnels tel que le talent oratoire, charisme etc … Mais il ne faut pas oublier que tout peut changer en cours de conversation grâce aux négociations permanentes entre les inters actants. Comme on peut le voir lorsque le « dominé » tente une résistance face au « dominant » par divers moyens comme un regard, un geste ou une parole qui se veut offensante (une gestuelle particulière, l’utilisation de l’ironie …). Mais si il existe des interactions dites

en relation

  • La communication
    1113 mots | 5 pages
  • Etudes qualitatives et documentaires
    1387 mots | 6 pages
  • Systémique
    3049 mots | 13 pages
  • la communication dans la classe
    1270 mots | 6 pages
  • Les mots
    2503 mots | 11 pages
  • Cours bts com stylistique
    3127 mots | 13 pages
  • Etude des activite mentales, des fonctions et des processus se rapportant a la connaissance
    9254 mots | 38 pages
  • Programme Coldoc 2015 21 10 15
    5125 mots | 21 pages
  • Tcgo
    2110 mots | 9 pages
  • communication
    2897 mots | 12 pages