Le role de l'historien

Pages: 9 (2104 mots) Publié le: 13 novembre 2012
Le rôle de l’historien est-il de juger ?


LES CLÉS DU SUJET  
Définir les termes du sujet
Rôle
Un rôle est une fonction. L'acte de juger appartient-il au métier d'historien ? Définit-il son travail ?
Historien
Par différence d'avec le journaliste qui est tourné vers l'actualité ou le simple amateur curieux du passé, l'historien cherche à parvenir, par son travail, à une connaissanceraisonnée de ce qui est advenu. Il doit satisfaire à des exigences de rigueur, de scientificité.
Juger
Ce verbe a plusieurs sens. Il signifie aussi bien « donner un avis » que « comparer » ou « évaluer ». Celui qui juge qualifie son objet en lui attribuant une importance dans une échelle de valeurs. Enfin, juger revient à prononcer une sentence. Il s'agit en ce cas de condamner ou d'approuver, enséparant ce qui est juste de son contraire.
Dégager la problématique et construire un plan
L'historien prétend donner une connaissance rigoureuse du passé. À ce titre, juger ne semble pas faire partie de son rôle. Il doit établir les faits et les relier de façon rationnelle afin qu'ils deviennent intelligibles. Cependant, l'historien reste un homme inscrit dans une époque, et il ne peut, de plus,ignorer que son travail implique des choix méthodologiques ou documentaires. Quelle est donc la place du jugement dans sa démarche ? Dans une première partie, on s'intéressera à la notion d'objectivité. Puis, nous montrerons pourquoi l'historien refuse les jugements issus d'une vision morale de l'histoire. Enfin, nous verrons précisément quel type de jugement appartient au métier d'historien.Éviter les erreurs
Il ne faut pas négliger la pluralité des sens du verbe, sous peine de réduire le sujet.
Corrigé : 
Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Introduction
Nous attendons d'un livre d'histoire qu'il nous donne une connaissance de son sujet. Si certains historiens sont aussi de bons écrivains, nous ne voulons pas, en leslisant, éprouver une satisfaction purement esthétique. Le romancier peut prendre des libertés avec son sujet et faire ainsi le bonheur de son lecteur. L'historien, pour sa part, livre le fruit d'un travail axé sur le souci de la vérité. Il est donc inévitable que l'objectivité soit pour lui une valeur essentielle et problématique. Elle constitue la preuve de la validité de sa recherche. Cela amèneà penser que le rôle de l'historien est d'expliquer les faits en nous montrant leurs causes et en les reliant à leurs conséquences. C'est pourquoi il est permis de se demander si le jugement a sa place dans l'enquête historique. Juger semble impliquer une prise de parti incompatible avec l'exigence de scientificité. Toutefois, ce verbe a plusieurs sens, qu'il s'agit d'étudier. Empêche-t-ilforcément de connaître avec rigueur ?
1. Une démarche méthodique
A. L'exactitude
Au sens courant du mot, objectivité est synonyme de neutralité complète. Il faudrait être capable d'énoncer ce qui est, ou de rappeler ce qui fut, en faisant abstraction de tout point de vue non seulement partisan, mais même particulier. L'idéal serait d'embrasser la totalité d'un sujet en n'étant soi-même situé nulle part.C'est en ce sens que Fénelon affirme qu'un bon historien « n'est d'aucun temps ni d'aucun lieu ». La capacité à se détacher totalement des conditionnements exercés par son milieu d'existence devient la condition de possibilité d'un discours objectif, c'est-à-dire fidèle à la réalité qu'il rapporte. La vérité du propos est donc, ici, pensée sur le modèle de l'exactitude d'un compte rendu. Elleréclame la suspension de tout parti pris, qu'il soit national, religieux ou politique. Cette ambition nous avertit de la puissance des préjugés. Descartes rappelle que « nous avons été enfants avant que d'être hommes » afin de nous sensibiliser au poids, souvent inaperçu, des idées acquises sans examen. L'historien doit en être particulièrement conscient puisqu'il prétend connaître des époques...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le role de l'historien
  • Le role de l'historien est-il de juger?
  • Le rôle de l'historien est-il de juger ?
  • Le rôle de l'historien est-il de juger ?
  • L'historien et les mémoires
  • L'historien et les mémoires
  • L'historien et les mémoires
  • Role du ceci

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !