Le roman

683 mots 3 pages
La vision, la popularité et la forme du roman a évolué au cours des siècles :

Au Moyen-âge
Le terme roman désigne les écrits dans la langue du peuple (langue romane) en opposition aux textes écrits en latin
Puis roman = récit en vers français contant les aventures de héros imaginaires.
L’ancêtre du roman actuel est la chanson de geste dont la plus ancienne est La Chanson de Roland.

Rabelais

Au siècle classique
Au XVIème siècle, le roman devient un genre littéraire pour désigner une œuvre fictive écrite en prose racontant la vie de personnages qui évoluent dans un monde réel. En France : Rabelais avec Gargantua et Pantagruel, en Espagne Cervantès avec Don Quijote de la Mancha.
Le roman est considéré comme mineur.
Le lecteur vit des aventures par procuration.
Le premier grand roman classique est La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette, qui apparaît comme le fondement du roman moderne.

Montesquieu

Au XVIIIème siècle
Le roman offre une grande variété de forme.
Les classes bourgeoises s'intéressent au roman.
La portée morale est affirmée
Le réalisme romanesque connaît son plus grand succès.
Le genre du roman épistolaire apparaît en France avec Les Lettres Persanes de Montesquieu

Emile Zola

Au XIXème siècle
C’est le siècle qui consacre le roman, l’âge d’or du roman.
Il appartient au mouvement romantique, naturaliste ou réaliste. La société devient le sujet du roman.
L’alphabétisation, le développement de la culture et les nouveaux moyens de diffusion permettent au roman de rencontrer un grand succès.
On retrouve : Balzac (La Comédie Humaine), Hugo (Les Misérables, Notre Dame de Paris), Zola (Les Rougon-Maquart), Stendhal (Le Rouge et le Noir), Maupassant (Bel-Ami), etc.

Nathalie Sarraute

Au XXème siècle
Le succès rencontré par le roman au XIXème siècle se poursuit au XXIème siècle.
Il subit une profonde remise en question après la seconde guerre mondiale. Le roman se fait plus critique et parfois plus pessimiste.
Le Nouveau Roman brouille les repères

en relation

  • Roman
    2311 mots | 10 pages
  • Le roman
    2375 mots | 10 pages
  • Le roman
    1105 mots | 5 pages
  • Le roman
    501 mots | 3 pages
  • Le roman
    1164 mots | 5 pages
  • Roman
    687 mots | 3 pages
  • Le roman
    1702 mots | 7 pages
  • Le roman
    2314 mots | 10 pages
  • Le roman
    4291 mots | 18 pages
  • Le roman
    904 mots | 4 pages