le romancier doit il nécessairement faire de ses héros des personnages extraordinaires

Pages: 8 (1896 mots) Publié le: 2 janvier 2015
Recherche par mot clé: Utiliser la recherche avancée
Accueil › Annales corrigées › Le romancier doit-il faire de ses personnages des êtres extraordinaires ? ›
Le romancier doit-il faire de ses personnages des êtres extraordinaires ?

Annales corrigées : dissertationFrançais1re ES1re SLe roman et ses personnages : visions de l'homme et du mondeLa dissertation littéraireFrancemétropolitaine2013

Dissertation

> Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires ?
Vous répondrez à la question en vous fondant sur les textes du corpus ainsi que sur les textes et œuvres que vous avez étudiés et lus.
Se reporter aux textes du corpus.
Comprendre le sujet

Le sujet est centré sur le personnage de roman et pas seulement sur le personnageprincipal.
Il propose une définition du personnage romanesque comme un être d’exception. Cela présuppose que le romancier ne créerait pas de personnages communs, banals.
La formulation « doit-il nécessairement » laisse entendre qu’il y a une alternative, une discussion possible, qu’une prise de position est attendue de votre part.
La problématique peut être reformulée ainsi : Le personnage de romandoit-il ou non sortir obligatoirement de l’ordinaire ?
Chercher des idées

Scindez cette problématique en sous-questions : Par quels aspects un personnage de roman peut-il se montrer extraordinaire ? Pourquoi un personnage hors du commun est-il approprié au roman ? Comment un tel personnage rend-il le roman intéressant ? instructif ? Le roman ne comporte-t-il pas pourtant des personnagesordinaires ? Quel peut être l’intérêt de personnages banals ? Ne peut-on dépasser cette alternative ?
Le plan doit être dialectique : confirmez l’intérêt des personnages extraordinaires ; montrez pourquoi des personnages ordinaires peuvent aussi être intéressants ; essayez de dépasser cette apparente contradiction.
Cherchez des exemples qui illustrent les sortes de personnages que le sujet opposeimplicitement : personnages hors norme/ordinaires.
Comme vous aurez à faire souvent référence aux notions d’extraordinaire/ordinaire, constituez une réserve de mots pour éviter les répétitions :
Extraordinaire : singulier, singularité, unique ; original, originalité ; se démarquer, se distinguer, se signaler par ; singulier, se singulariser ; étonnant, atypique, particulier, particularité ; différent,différence ; spécial, hors norme ; anormal, anomalie ; d’exception, exceptionnel ; dérouter, déroutant…
Ordinaire : commun, commun des mortels ; banal, banalité ; médiocre, médiocrité ; quelconque, insignifiant ; humble ; normal, normalité…
> Pour réussir la dissertation : voir guide méthodologique.
> Le roman : voir lexique des notions.
Le corrigé se présente sous forme d’un plan dont seulsquelques passages sont rédigés et signalés comme tels. Vous pouvez vous exercer à rédiger l’ensemble du devoir en y incluant vos propres exemples.
Les titres en couleur ne doivent pas figurer sur la copie.
Introduction [rédigée]
[Amorce] Dans la vie courante, l’expression « C’est du roman ! » signifie « Cela n’a rien de réel, c’est de la fantaisie ! ». Mais, dans la préface de son roman Pierreet Jean, Maupassant distingue plusieurs types de romanciers et, corollairement, de personnages : certains « transforme[nt] la vérité […] pour en tirer une aventure exceptionnelle » et mettent en scène des héros extraordinaires, d’autres font de leurs créations des êtres du quotidien et évitent « tout enchaînement d’événements qui paraîtrait exceptionnel ». [Problématique] Existe-t-il un modèletype de personnage romanesque ? [Annonce du plan] Certes, le héros – au sens premier du terme : « surhomme » – peut fasciner le lecteur [I]. Cependant, pour un romancier, peindre des personnages ordinaires présente aussi un intérêt [II]. Au total, faut-il nécessairement choisir entre ces deux extrêmes ? La tâche artistique du romancier n’est-elle pas de transformer le quotidien en singularité ?...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le romancier doit-il nécessairement faire de ses personnages des êtres extraordinaires
  • Le héros de roman doit il necessairement être un personnage capable de réaliser des exploits extraordinaires?
  • Un romancier doit-il faire de ses personnages des êtres hors du commun?
  • Pensez vous que le héros d'un roman doit nécéssairement accomplir des exploits extraordinaires?
  • Le personnage principal d'un roman doit-il nécessairement être un héros pour plaire au lecteur ?
  • Le héros doit il être capable d'accomplir des exploits extraordinaires ?
  • Pensez vous qu'un héros doive être nécessairement un personnage capable d'accomplir des exploits extraordinaires ?
  • Un personnage de roman doit-il être extraordinaire pour intéresser le lecteur ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !