Le romantisme, courant littéraire.

713 mots 3 pages
Stendhal inaugura la notion de mouvement littéraire en définissant au début du XIXè siècle le romantisme par opposition au clacissisme. La référence à un autre mouvement littéraire n'est pas la seule composante qui permet d'expliquer la naissance d'un mouvement, voilà pourquoi certains affirment qu'un courant littéraire et culturel est indisociable de son environnement historique, social, économique. Selon ce propos, un groupe d'écrivain, qui est réuni par des tendances esthétiques communes, est influencé par des contextes évenementiels qui orientent leur vision du monde et leurs sentiments qu'ils développent dans leurs oeuvres. Cela est d'autant plus probant pour les romantiques. Dans quels contextes les auteurs de la première moitié du XIXè siècle ont-ils exprimé leurs insatisfactions? On verra que les boulversements sur les plans historiques et culturels vont faire émerger sous la plus des romantiques, une nouvelle sensibilité qui oscillera entre désabus et exhaltation.

Cette nouvelle sensibilité sera tout d'abord due a une période appelée le mal du siècle, qui fera naître chez les romantiques un besoin de refuge auprès de la nature mais aussi un désir d'évasion. Le mal du siècle est une période durant laquelle les auteurs vont exprimer leurs troubles, leurs insatisfactions. Ces insatisfactions ont été principalement les conséquences de la Révolution Française, puis ensuite de la chute de Napoléon. Napoléon Ier laissait un espoir de gloire sur les champs de bataille, de fierté, mais à sa chute, tous ces espoirs ont été anéantis. Les Français ont ressenti comme un désenchantement, une perte de confiance. Ce mal du siècle a une influence sur certaines oeuvres comme Le Rouge et le Noir, de Stendhal, où Julien Sorrel le personnage principal, exprime ses insatisfactions et ses frustrations envers la société de son époque. Aussi, une frustration ne joue pas seulement sur la sensibilité des adultes, mais aussi sur

en relation

  • Courant littéraire : romantisme.
    1250 mots | 5 pages
  • Les courants littéraires du 16ème au 20ème siècle
    1109 mots | 5 pages
  • Le classicisme / le romantisme : une rupture
    586 mots | 3 pages
  • Les différences entre le romantisme et le classicisme
    1562 mots | 7 pages
  • Le romantisme
    618 mots | 3 pages
  • La morte amoureuse
    1088 mots | 5 pages
  • Romantisme
    513 mots | 3 pages
  • Le romantisme
    819 mots | 4 pages
  • Romantisme
    1452 mots | 6 pages
  • Mouvements littéraires
    2833 mots | 12 pages