Le silence de la mer - vercors

1746 mots 7 pages
Le Silence de la Mer.

I) Biographie de l'auteur.

Vercors, de son vrai nom Jean Bruller, né le 26 février 1902 à Paris, mort le 10 juin 1991 à Paris, est un écrivain et illustrateur français, résistant durant la Seconde Guerre mondiale.
Il est devenu célèbre avec le roman Le Silence de la mer, publié clandestinement, car il parle de la résistance contre le nazisme. Au thème de la dégradation sociale et humaine, causée par les horreurs de la guerre. Il est aussi connu pour un roman philosophique, Les Animaux dénaturés, dont fut tirée la pièce Zoo ou l'assassin philanthrope.
Pacifiste jusqu'en 1938, il est mobilisé pendant la Seconde Guerre mondiale à Mours St-Eusèbe près de Romans au pied du massif du Vercors. Il entre ensuite dans la Résistance, sous l'encouragement de Pierre de Lescure, et prend le pseudonyme de Vercors qui est le nom d'un massif montagneux et d'un maquis célèbre. En 1941, il co-fonde, avec Pierre de Lescure, les Éditions de Minuit, maison d'édition clandestine et y publie sa nouvelle Le Silence de la mer en 1942. Il est le concepteur du logo à l'étoile des Éditions de Minuit. Il participe également au Comité national des écrivains (CNE) et au Mouvement de paix. Il a écrit ses souvenirs dans La Bataille du silence.

II) Résumé du livre.

En 1941, en pleine guerre, un jeune soldat allemand, Werner Von Ebrennac, vient s’installer chez un homme et sa nièce. Son arrivée se fait dans un silence insoutenable et à travers un malaise fou. C’est un jeune homme poli qui parle constamment, sans jamais obtenir de réponses, sans jamais même en attendre. Il semble vivre seul dans un monde de statues.
Le jeune Werner prend l’habitude, durant l’hiver, de venir se chauffer au feu de foyer, où il égaye son soliloque. Les relations de l’Allemagne et de la France sont son sujet le plus fréquent. Il parle d’art, de littérature et de musique, parce qu’il est lui-même musicien. Il exprime son désir de vivre un jour en

en relation

  • Vercors, "le silence de la mer"
    835 mots | 4 pages
  • "Le silence de la mer " de vercors
    847 mots | 4 pages
  • Le silence de la mer de vercors
    458 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture le silence de la mer de vercors
    724 mots | 3 pages
  • Fiche de lecture : le silence de la mer, vercors
    647 mots | 3 pages
  • Le silence de la mer, vercors: fiche de lecture
    563 mots | 3 pages
  • Sujet d’invention : vous rédigerez une suite à la nouvelle de vercors, le silence de la mer, où après la longue intervention de renaud, le narrateur reprendra la parole pour tenter de le convaincre de renoncer à son « holocauste ».
    277 mots | 2 pages
  • Le silence de la mer
    6166 mots | 25 pages
  • vercours
    268 mots | 2 pages
  • Rsggrrsg
    356 mots | 2 pages