"Le silence de la mer " de vercors

847 mots 4 pages
Le silence de la mer
L’œuvre se nomme « Le Silence de la mer », c’est un livre, ou, plus précisément, une nouvelle de la 2ème Guerre Mondiale, écrite par Vercors, pseudonyme de Jean Bruller, écrite en. « Vercors » est le pseudonyme littéraire adopté pendant la Résistance, durant la Seconde Guerre mondiale, par l'illustrateur et écrivain français Jean Bruller. Jean Marcel Adolphe Bruller est né le 26 février 1902 à Paris au 15ème arrondissement (un des 20 arrondissements de Paris), et, il meurt le 10 juin 1991 à Paris au 1ère arrondissement (le premier des 20 arrondissements de Paris) « Le Silence de la Mer » est publiée clandestinement aux Éditions de Minuit (une maison d'édition française, fondé pendant l’occupation allemande en France) dès février 1942. Ce livre est devenu une nouvelle "classique" abordant des thèmes centraux sur la vie et la guerre.
Vercors est né le 26 février 1902 à Paris, né d’une mère française et d’un père hongrois. Après des études d’ingénieur électricien, il obtient le diplôme à l’Ecole Bréguet (grande école de technologie, école supérieur d’ingénieur en électronique). En 1923, il devint dessinateur humoristique, dessinant pour des journaux et des maisons d’édition française. Puis, en 1938, il devient pacifiste (pour la paix), et ensuite mobilisé pendant la Second Guerre mondial à Mours St-Eusèbe près de Romans (au sud-est de la France) au pied du massif du Vercors. Il entre ensuite dans la Résistance, encouragé par Pierre de Lescure (un écrivain, journaliste et éditeur français), et prend le pseudonyme de Vercors, nom du massif montagneux ou il était mobilisé, procédé utilisé par de nombreux résistants. En 1942, avec Pierre de Lescure, Vercors public, par les Edition de minuit. IL participe, pour encouragé la résistance, aux groupes de résistances littéraires, et aux groupes pacifiste français (groupe de paix).
« Le Silence de la mer » est composé de 6 nouvelles, toute du même sujet, l’occupation allemande en France. La premiers

en relation

  • Vercors, "le silence de la mer"
    835 mots | 4 pages
  • Le silence de la mer - vercors
    1746 mots | 7 pages
  • Le silence de la mer de vercors
    458 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture le silence de la mer de vercors
    724 mots | 3 pages
  • Fiche de lecture : le silence de la mer, vercors
    647 mots | 3 pages
  • Le silence de la mer, vercors: fiche de lecture
    563 mots | 3 pages
  • Sujet d’invention : vous rédigerez une suite à la nouvelle de vercors, le silence de la mer, où après la longue intervention de renaud, le narrateur reprendra la parole pour tenter de le convaincre de renoncer à son « holocauste ».
    277 mots | 2 pages
  • Le silence de la mer
    6166 mots | 25 pages
  • vercours
    268 mots | 2 pages
  • Rsggrrsg
    356 mots | 2 pages