Le sophiste

1665 mots 7 pages
Philosophies grecques
Introduction
*Naissance de la science --- Naissance de la philosophie

* Philosophie est mère de la science * Au temps du lycée ont faisait de la philosophie et la science était intégrée dans l’enseignement

*Épistèmè --- translitération de ce mot grecque = science

* Pensée qui n’est pas une pure opinion * Une opinion fondée, vrai ainsi que nécessaire

*Nécessité --- qui ne peut être autrement

* Mathématique s’est inspirée de la nécessité * Universalité et nécessité

*La philosophie n’est pas une science descriptive

* Le principe fut la première préoccupation de Thalès * Quête de l’élément essentiel, universel, nécessaire ex. l’eau * Une modalité de la pensée * Première étape de l’explication de la source de la réalité, monde, matière

*Étonnement --- en partie à la source de la naissance de la philosophie
* Raison éternelle = Logos (a des mécanismes)
* 3 niveau de la loi --- Loi éternelle, loi naturelle, loi civile

* Être capable de dire quelque chose en accord avec le logos c’est entrer en contact avec le logos * Sage = philosophe se doit d’être capable d’entrer en contact * On retrouve des explications mythiques (surtout chez Homère) * Une mythologie qui présente le chemin de la création du monde * Corpus de la dynamique de la réalité * Cosmogonie = jeunesse du monde, Théogonie = jeunesse de Dieu

*La façon de penser a des lois

* Loi de la logique --- dynamique interne qui gouverne la manière de penser * Pensée scientifique --- Induction (particulier au général), Déduction (général au particulier) * La science permet de saisir à partir de la structure essentiel * On se concentre sur Quidditas, c'est-à-dire essence * Essence et définition sont rattachés

*La pensée philosophique grecque

Logos

Raison

Discours
Paroles Science (universel, nécessaire, permanent)
Intelligence

Consensus Justice (loi, naturelle)

en relation

  • Les sophiste
    743 mots | 3 pages
  • Le sophiste
    2101 mots | 9 pages
  • Les sophistes
    1127 mots | 5 pages
  • Les sophistes
    769 mots | 4 pages
  • Les sophistes
    4728 mots | 19 pages
  • Sophiste
    294 mots | 2 pages
  • Platon et les sophistes
    519 mots | 3 pages
  • Socrate et les sophistes
    619 mots | 3 pages
  • Sophiste
    3280 mots | 14 pages
  • Le relativisme des sophistes
    935 mots | 4 pages