le suicide

591 mots 3 pages
Durkheim constate que la religion, la famille, certaines situations politiques protègent du suicide. La religion et la famille sont des instances d'intégration des individus qui les protègent du suicide en leur interdisant moralement de se suicider. La guerre et les révolutions semblent également protéger du suicide : en temps de troubles publics, les taux de suicide ont tendance à diminuer car durant ce laps de temps, les individus sont intégrés autour de grands enjeux nationaux qui ravivent le sentiment d'appartenance à une société.
Ainsi l'une des causes déterminantes du suicide qui se dégage est celle de l'intégration, facteur de protection des tendances suicidogènes : « Le suicide varie en fonction inverse du degré d'intégration des groupes sociaux dont fait partie l'individu […] Quand la société est fortement intégrée, elle tient les individus sous sa dépendance, considère qu'ils sont à son service et, par conséquent, ne leur permet pas de disposer d'eux-mêmes à leur fantaisie »3.
Outre la question de l'intégration, la régulation est la seconde cause qui permet de rendre compte des taux de suicide. Si les sociétés intègrent, elles ont également un pouvoir de régulation : elles fournissent des règles que les individus doivent suivre, qui dictent leur conduite et leur fournissent des repères.
À partir de ces deux grandes causes que sont l'intégration et la régulation, Durkheim dégage quatre grands types de suicide.

Le suicide égoïste : le suicide égoïste intervient lors d'un défaut d'intégration : l'individu n'est pas suffisamment rattaché aux autres. La société tient les individus en vie en les intégrant (cf. le suicide de célibataires).
Le suicide altruiste : à l'inverse du suicide égoïste, le suicide altruiste est déterminé par un excès d'intégration. Les individus ne s'appartiennent plus et peuvent en venir à se tuer par devoir (on peut avoir en tête les suicides dans l'armée, dans des sectes, etc.).
Le suicide anomique : le suicide anomique

en relation

  • Dissertation sur le suicide
    5659 mots | 23 pages
  • Le suicide en prison
    687 mots | 3 pages
  • Travail sociologie chapitre 1
    528 mots | 3 pages
  • Raisonnement durkheim
    725 mots | 3 pages
  • Tp de néerlandais
    3796 mots | 16 pages
  • Christiane
    912 mots | 4 pages
  • Vision éthique
    479 mots | 2 pages
  • Suicide philosophique
    551 mots | 3 pages
  • Critique du suicide
    935 mots | 4 pages
  • Sucides en entreprise
    763 mots | 4 pages
  • Travail sur le suicide =)
    1363 mots | 6 pages
  • Le suicide en milieu carcéral
    2208 mots | 9 pages
  • Faut Il L Gif Rer A Nouveau Sur La Fin De Vie
    1465 mots | 6 pages
  • Le suicide
    1317 mots | 6 pages
  • Le suicide
    408 mots | 2 pages